Critiques

Billets

PlayList #5 : Kowabunga !

Quel plaisir de vous retrouver en cette nouvelle année 2019 ! J’espère qu’elle sera placé pour vous tous, chers auditeurs, sous le signe de la réussite personnelle et professionnelle. Mais aussi Geekotionnelle (définition d’une année de jeu vidéo bien remplie). […]

, , , , ,

3D Realms, Grandeur et décadence (partie 1)

3DRealms ! ce nom peut faire rêver comme donner des fou rires, mais personne parmi les joueurs passionnés ne reste indifférent. Auteurs du génialissime Duke Nukem 3D entre autres, cette société autrefois connu sous le nom d’Apogee Software a pu […]

, , , , , , ,

R-TYPE, 30 ANS DE BYDO, DE CRISES ET DE BONHEUR – Partie 3

Pour achever cette rétrospective, quoi de plus normal qu’aborder R-Type Final et de conclure par une petite synthèse ? Révélé au public en 2004 sur Playstation 2, R-Type Final est ce que l’on peut réellement appeler un jeu historique. Cette […]

, , , , , , ,

R-TYPE : 30 ANS DE BYDO, DE CRISES ET DE BONHEUR – Partie 2

Pour cette deuxième partie, intéressons-nous à R-Type Leo, R-Type III et R-Type Delta. En 1992, R-Type revient dans les salles d’arcade. Irem propose là un jeu surprenant à plusieurs titres, tant par sa qualité que par sa nature même qui […]

, , , , , , ,

R-TYPE : 30 ANS DE BYDO, DE CRISES ET DE BONHEUR – Partie 1

Pour célébrer dignement l’anniversaire de cette illustre série pour joueurs qu’en ont dans le falzar, j’ai l’auguste honneur et l’incommensurable privilège de vous proposer un long dossier sur les jeux olympiques d’Albertville, pardon sur la série R-Type. Votre Yace chéri […]

, , , ,

Housemarque Stories part.3 : Entre Zombies et Aliens, le Twin Stick Shooter pédestre façon Housemarque

Après une longue pause indépendante de ma volonté, je reprends vaillamment le flambeau, et continue ma série d’articles dédiés à Housemarque. Et les choses sérieuses commencent maintenant. Un point rapide s’impose : Après une partie introductive présentant le tout premier […]

Hors sujet

, , , , , ,

Doom - Fucking Good Game !

Voilà une tâche bien difficile que de tester le mythique Doom, celui dont on a tant parlé et qui a, pendant toute une époque, donné son nom à un genre. Car si le FPS a désormais acquis ses lettres de noblesse, c’est Doom qui en a fixé plupart des codes.