hardware_pic_01

Le jeu sur smartphone est de plus en plus populaire, il faut le reconnaître. Et même si ce phénomène ne me plaisait pas à la base, force est de constater que ben. Je m’y suis fait et je joue maintenant… Moi aussi. Les jeux eux-mêmes deviennent d’une qualité très proche, voire supérieure, à ce qu’on retrouve sur console portable. Le meilleur exemple, dernier en date presque, réside dans le X-COM: Enemy Unknown version mobile. Sur le PC est sympa, sur smartphone encore mieux à mon gout. Mais il réside un hic dans tout ça. Ben oui, parce que jouer à un « one button game » ou à un point&click sur un Xperia c’est bien, mais dès qu’on touche à la diversite, c’est juste injouable. Allez finir un niveau de Metal Slug ou un combat à Street Fighter, et vous verrez que l’interface tactile, est juste un doux rêve. Et voici que le gamehook arrive à la rédaction. Parce que grâce à cet adaptateur, vous pouvez offrir à votre smartphone une Dual Shock 3. Et jouer à TOUT ce que vous voulez avec. Oui tout. Mais surtout du rétro ^^. Voyons voir de plus prêt.

Une installation pénible mais solide

Galère à mettre

Galère à mettre, mais après c »est la régale !

L’adaptateur GameHook permet de fixer un smartphone, qui tourne sous Android, correctement afin d’y brancher une manette de PS3. Certes, mais pas tous les smartphones : il faut un écran de maximum de 5,5 pouces. Bon je chipote un peu car mon Xperia Z passe super bien dessus, et qu’il est grand le gaillard. L’installation peut paraître simple, mais détrompé vous ! Pas d’explication emboîtage de l’adaptateur avec la manette. J’ai bien lutté 15 minutes a essayé de clipser ce putain de truc ! Peur de faire mal à ma manette, et de casser le GameHook tout fraîchement reçu. Avouons ça aurait été un peu ballot. Bon au bout d’un quart d’heure tout est fixé, et plus rien ne bouge. Pas de jeu, pas de risque de glissement, rien, un bon point. Le bel objet se compose essentiellement de plastique. Ce n’est pas de la haute gastronomie industrielle, du plastoc de moyenne gamme. A noter le petit espace rembourré qui sert de socle à notre téléphone pour ne pas l’abimer. Autre point positif encore, le poids de l’objet, très léger. Quand on joue, on a vraiment l’impression de tenir une manette dans sa main + le poids du téléphone, et rien d’autre. C’est très agréable. Vient ensuite l’installation du téléphone en lui-même sur l’adaptateur. Rien de plus simple puisque ce dernier fonctionne comme un étau. Rembourrage de tous les côtés, votre smartphone est bien protégé. Étau oblige, la taille du smartphone importe peu si vous êtes en dessous de 5,5 pouces, comme dis plus haut. OK, manette clipsé, téléphone posé, reste plus qu’à connecter le tout. Le téléphone se plug via un câble avec la Dual Shock. Le câble est fourni avec le Gamehook. Et c’est parti pour des parties endiablées.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *