La vision actuelle de nos jeux rétro

AM2R …AMR2 ! (lisez « Another Metroid 2 Remake…Ah merde ! »)

1

Le très prometteur remake du fort injustement méconnu Metroid II Return of Samus est enfin arrivé à son terme après plus de dix ans de travail. Laps de temps respectable durant lequel étaient savamment distillées les versions WIP du programme. Versions qui étaient autant de teaser qui faisaient saliver à l’image d’un Homer Simpson devant un cochon à la broche.

Après tant d’attente, le résultat final arriva et après quelques jours, la sanction est tombée : Nintendo a demandé et obtenu le retrait pur et simple de tous les liens hébergeant le programme. Voici le communiqué de Big N à ce propos :

« Nous apprécions la passion de nos fans mais tout comme Nintendo respecte les droits de propriété intellectuelle des autres, nous devons aussi protéger nos propres personnages, marques déposées et autres contenus.« 

Communiqué et requête que l’auteur du programme en question semble avoir acceptés, ainsi que le démontre son attitude. Le site officiel du développement d’AM2R a en effet retiré tous les liens, de même que les sites de partage ont supprimé le stockage du fichier incriminé.

« Ce projet a débuté il y a longtemps, quand j’ai commencé à apprendre la programmation sur Game Maker. (…) Au final j’ai appris à développer en C#. Aujourd’hui je gagne ma vie en tant que programmeur professionnel grâce à ce que j’ai appris sur ce projet de fan. En ce sens, je suis satisfait. (…) S’il-vous-plaît, n’en voulez pas à Nintendo pour cela. C’est leur obligation légale de protéger leurs licences. Au lieu de leur écrire des messages de haine, faites l’acquisition du jeu original sur l’eShop. Montrez-leur que les jeux de plateforme en 2D sont toujours ce que les gens veulent. »

Au regard de la protection des droits de propriété industrielle, l’attitude de Big N se justifie bien évidemment. Et il ne serait pas de bon ton de critiquer ce retrait aussi prompt que la pensée, là où l’auteur aura mis plus de dix ans à achever son projet. Un projet fruit de sa passion pour ce très grand jeu qu’est Metroid II Return of Samus dont le seul défaut est finalement d’être coincé entre le cultissime premier volet et le légendaire opus de la Super Nintendo qui est, rappelons-le, la suite directe de ce second volet et que seule l’introduction présente pour ce qu’il est vraiment, c’est à dire Metroid III ! Et aura ainsi permis de comprendre la réellement énigmatique fin de Metroid II où samus ne détruit pas l’ultime larve Metroid après avoir mené une épique bataille contre la Queen Metroid.

Profitons-en pour rendre hommage au plus beau boss jamais vu sur GB...

Profitons-en pour rendre hommage au plus beau boss jamais vu sur GB…

Et pour finir, ce programme était présenté comme un cadeau aux fans pour les trente ans du premier jeu de cette série culte de chez Nintendo.

Mais le bon ton n’est pas mon souci alors je pose quelques questions. Pourquoi Big N aura attendu que le projet touche enfin à sa fin pour ainsi l’interdire ? Pourquoi Big N ne se saisit pas de l’occasion pour négocier avec le génial créateur de ce remake ? L’entreprise aurait-elle peur de faire des affaires ? Le talent de ce développeur est pourtant ostensible…Big N préférerait une nouvelle démo de Nintendogs ?

Ce programme ferait-il peur à la maison-mère, qui certes n’a jamais abandonné la série Metroid comme elle le fit honteusement de F-Zero ? Pourvu qu’aucun dév indé n’ait jamais l’idée de travailler sur un remake des tribulations du capitaine Falcon, du Docteur Stewart ou du samourai Goroh !

Eh, Nintendo ! Il reste encore beaucoup de remakes sur la toile…Rien qu’avec Super Mario World

Le créateur d’AM2R, développeur professionnel, aura donc compris l’abrupte demande de Nintendo et aura même demandé que cessent les réactions vindicatives à l’encontre de Big N, ce qui est certes tout à son honneur, mais sera bien insuffisant à calmer la colère bien compréhensible de ceux qui attendaient la version finale du programme…Pour ne pas nous mettre en porte-à-faux, nous nous bornerons à déplorer que le fruit d’un travail de longue haleine comme celui-ci finisse caduque et stérile, d’autant que Metroid II aurait sans doute pu profiter de ce remake pour refaire surface chez les esprits éclairés ou simplement curieux.

Cependant, le Net est un espace vaste…L’avenir de Another Metroid II Remake est-il compromis ? officiellement oui…Mais un destin à la Streets of Rage Remake semble déjà se profiler.

Partagez l'article !

A propos de l'auteur

Photo du profil de Yace

Joueur qui balance entre deux âges, plutôt des neiges d'antan que de la dernière averse. Révolté permanent, contestataire patenté, il n'y a que les jeux vidéo et la grammaire française dont j'accepte de suivre à peu près les règles, dans l'ivresse des pixels et des mots.

Un commentaire

  1. Merci Yace pour cette brève sincère et bien documentée. Et bravo à ce développeur pour sa classe et son talent. Dommage que Nintendo ne propose pas ces titres-là à des prix plus décents et surtout, à TOUTES les 3DS. Je ne m’en suis toujours pas remis.

Laisser un commentaire