BWM1

Le monde de l’indépendant vit ces dernières années ses meilleures et ses pires années sur PC. Ses meilleures car les plateformes de téléchargement (et plus particulièrement Steam) proposent un environnement sécurisé et simple pour la diffusion des productions les plus modestes, et ses pires car tout et n’importe quoi peut avoir le bénéfice d’être mis en avant. Et dans cette jungle, Exordium Games tente de se faire une place plus grande en proposant des jeux aux genres variés. Nous allons parler ici de leur point’n’click Bear With Me, ou l’improbable enquête menée par une gamine et un ours en peluche. C’est parti!

UN DUO DE CHOC…

BWM2Dans la ville de Paper City, la panique est de mise . Les habitants voient de nombreux incendies apparaître et sont assignés à résidence par le maire de la ville. Le principal suspect se fait appeler « l’homme en rouge », et sa première préoccupation terrifiante semble être de retrouver une petite fille  nommée Amber. Pourquoi? le mystère reste entier. Nous retrouvons cette dernière se réveillant en catastrophe dans son lit, apprenant par sa grand mère que son frère Flint a été kidnappé. Pour le retrouver, elle devra faire équipe avec Ted. E Bear, un ours en peluche qui ne veut pas retourner aux affaires, mais qui changera d’avis par tendresse pour sa rivale et néanmoins amie. La nouvelle équipe devra donc fouiner un peu partout et discuter avec les différents personnages pour résoudre son enquête, tout en faisant attention à ne pas tomber sur « l’homme en rouge ». Sur cette base de scénario, le jeu est un point’n’click classique qui allie énigmes et dialogues.  Pour les énigmes, le tout est assez simple, avec une icone pour utiliser/voir/prendre/etc… La difficulté du titre est plutôt équilibrée et il est très rare de se retrouver coincé, d’autant qu’un système d’aide est implémenté de manière naturelle, en discutant simplement avec Ted. Cela nous maintient dans l’ambiance qui oscille entre l’humour et la tension instaurée par l’homme mystérieux. On retrouve une ambiance de policier avec des décors rétro en noir et blanc, un environnement sonore plutôt discret et des apparitions plutôt macabres, mais le tout est adouci par des personnages attachants et des dialogues forçant grandement sur les clichés et les références (comme les transitions sous format BD). On ne veut en aucun cas que cette équipe atypique soit séparée, et l’aventure se fait sans aucune lassitude. Peut être un peu trop rapidement d’ailleurs…

…MAIS PAS INFAILLIBLE

BWM3On touche alors au principal problème de Bear With Me, qui découle de l’aventure prenante : la durée de vie trop courte. On peut se dire que pour le prix de 5 euros c’est normal, mais pour un expert du genre, finir le jeu ne prendra même pas une heure. La principale raison est que le titre tourne principalement sur les énigmes du type prendre un objet/le placer quelque part. Il n’y a pas de puzzle qui donne un peu plus crise de nerfs, ou des combinaisons sorties de nulle part, tout reste très logique pour le joueur. Il y a quelques succès disponibles qui demanderont de fouiller un peu plus les décors, mais ils seront quasiment tous débloqués lors du premier passage dans la zone de jeu en question. Ce qui est dommage devant la masse de travail effectuée sur la direction artistique et les dialogues, ces derniers étant remplis de bris de 4ème mur et de références…peut être même trop remplis. C’est simple, un objet sur deux ou une phrase sur deux amène à une référence, et beaucoup sont liés au web en général (« a … for ants », « but when i do… », etc…), ce qui peut mener à deux choses : sortir de l’histoire et dater le jeu plus vite que prévu. Vous pouvez penser que c’est un détail, mais passer d’une enquête à un laïus sur la place des points de sauvegarde dans le jeu vidéo, ça peut surprendre. Mis à part ces détails, si vous aimez les jeux d’aventures, les histoires originales et les films noirs, jetez-vous sur ce jeu. Pour 5 euros c’est une aubaine!

A retenir 

Exordium Games a donc réussi son pari. Bear With Me est un jeu qui propose une histoire originale, des personnages attachants et des énigmes adaptées, tout en respectant les codes du genre. Les seules choses que l’on peut reprocher sont une durée de vie plutôt courte, surtout pour les habitués du genre, et une tendance à vouloir trop en faire sur les références pour plaire au plus grand nombre. Mais ces détails sont moindres, et pour seulement 5 euros, l’aventure a suffisamment à offrir. Les mystères de Paper City n’attendent plus que vous.

Flbond

Informations sur le jeu

Plateformes : PC

Genre : Aventure

Développeurs : Exordium Games

Éditeur : Exordium Games

Date de sortie : 8 août 2016

2 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *