BP1

Une pillule, deux pillules, c’est l’heure de l’apéri-pillule. Si vous avez toujours voulu gérer une pharmacie, et de faire une gigantesque plus-value sur le dos des malades, Big Pharma est parfait pour vous. Le jeu de Twice Circled promet de gérer sa petite production de médicaments et faire prospérer sa petite affaire dans un mélange de gestion et de puzzles. Quand on entend ça, on pense évidemment à un classique du genre (Theme Hospital). Reste à prendre une blouse pour savoir si l’on se prend autant au jeu devant l’itération de 2015.

A LA RECHERCHE DU NOUVEAU SERVIER

BP2On commence par un tutoriel plaçant les bases de la fabrication de drogues légales. Dans le labo plutôt restreint, une petite entrée correspond à l’arrivée des nouvelles drogues. Le but est de faire un médicament spécifique (toux, fièvre, grippe, etc…), en changeant les propriétés de l’élément de départ par des appareils dédiés (la fenêtre de sortie du médicament étant à un autre bout du labo). Pour ça, on commence avec l’évaporateur et le dissolveur, et tout un panel va se débloquer pour réaliser aussi bien des anxiolytiques que des contraceptifs féminins. Mais attention, augmenter l’efficacité de la drogue en question va aussi faire apparaître des effets secondaires. Il faudra donc jouer avec ces paramètres, et avec l’emplacement disponible pour avoir le plus d’argent en un temps record. Les missions sont sur plusieurs plans, que ce soit par rapport à l’argent, aux objectifs en temps limité ou aux nouvelles découvertes. En effet pour avoir de nouvelles drogues et machines de traitement, on peut engager des nouvelles personnes. Les aventuriers vont aller défier les terres les plus hostiles pour aller chercher l’insecte ou la plante qui va guérir du cancer des cheveux.  Les scientifiques quant à eux, seront a l’intérieur des locaux a trouver de nouveaux principes pour transformer les principes chimiques, comme le Ioniser. Un ajout de jeu intéressant, qui donne plusieurs angles de jeu pour gérer sa structure pharmacienne. Enfin gérer…

TRES PEU DE GESTION, BEAUCOUP DE PUZZLES

BP3Car Big Pharma laisse son côté gestion, pour finalement tout miser sur le côté puzzle. Peu importe les nouveaux appareils, ou les nouvelles recherches, le gameplay se résumera en majorité à faire des labyrinthes de tapis roulants pour créer son produit au plus vite. Et la succession des missions n’est qu’une variante de cet objectif, ce qui donne une impression de répétitivité si l’on ne s’attarde pas sur toute la panoplie des médicaments fabricables. Le tutoriel d’ailleurs nous indique beaucoup d’éléments, mais centrés sur une seule zone de texte, ce qui peut déjà perdre les joueurs dès la première impression. Enfin, ce qui n’est pas vraiment de la faute du développeur mais de la comparaison faite dans plusieurs médias : le jeu n’a rien d’un Theme Hospital. Si vous pensez trouver un jeu de gestion avec de l’humour et des répercussions sur vos actions, passez votre tour. Ici, le principal objectif, c’est de sortir vos produits et de les vendre. Un puzzle game donc, qui pourrait plaire aux amateurs du genre, mais qui possède un peu trop de défauts pour tenir sur la longueur.

A retenir

Big Pharma n’est pas vraiment ce que l’on croit. A défaut d’être un réel jeu de gestion, il est plutôt….un puzzle game à 100%. La création des médicaments est un prétexte à jouer à optimiser au mieux l’espace du laboratoire, avec les machines et les liaisons qui partent dans tous les sens. Il y a bien la découverte des nouveaux médicaments et l’embauche du personnel interne et externe au labo, mais cela ne débloque surtout que des nouveaux éléments à poser dans le Tetris nouvelle génération. Cela n’est pas forcément un défaut, mais Big Pharma est également répétitif et limité, malgré un gros nombre de missions. Dommage!

 

Informations sur le jeu

Plateforme :PC

Genre : Puzzle/Gestion

Développeur : Twice Circled

Éditeur : Positech Games

Date de sortie : 2015

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *