,

[ARCHIVES OUBLIÉES] Episode #5 – Castlevania

Episode #5 – Castlevania

Oyé ! Oyé, braves gens ! Suivez-nous dans les entrailles sordides du marketing de Dracula. A l’occasion de la sortie de Lords of Shadow 2, le Serpent Retrogamer réalise une semaine spéciale autour de la série Castlevania.

Et nous, aventuriers des archives, nous regardons la communication faite autour de cette série qui est une des plus vieilles du jeu vidéo à être encore très active. Une communication parfois classique mais parfois plus vicieuse, et c’est, comme toujours, avec un brin de taquinerie que nous nous attaquons à ses instigateurs.

Bon visionnage à tous !

greyfox0957

12 réponses
  1. Yannou
    Yannou dit :

    Vous avez pris vos aises j’ai vraiment bien rit, on sent que la série a une identité propre continuez mes amis vous êtes sur la bonne voie. Au passage bon travail de recherche.

    Répondre
  2. Toma Überwenig
    Toma Überwenig dit :

    C’est vrai qu’il restreint la définition, mais quand même, parler de monde ouvert pour Castlevania reviendrait à définir tous les beat’em up post God of War comme des jeux à monde ouvert, ce qui est vraiment faux et sent la tentative de surf sur la vague GTA.

    Car si JC recadre, il a malgré tout fait, délibérément ou non, le travail d’attaché presse, à savoir placer le mot « monde ouvert » dans sa présentation, histoire que le mot flotte dans les têtes.

    C’est plaisant de voir qu’à chaque épisode des Archives oubliés, outre mon indispensable dose de pub old school, la formule s’épure, s’affine, avec aisance humour et autodérision, sans que ça n’entache le propos.

    bon, il est où, le bouton like, là, bordel!!

    (allez, je dois allez faire un unboxing de phallus en édition limitée à un exemplaire car un pipi s’annonce à l’horizon)

    Répondre
    • greyfox0957 / Old Victor
      greyfox0957 / Old Victor dit :

      Ton propos est très juste, bien sûr que JC n’est pas payé pour parler comme il le fait, mais il joue tellement le jeu des éditeurs qu’il entre de fait dans la communication faite autour du jeu.

      Or beaucoup de journalistes viennent justement apporter ce contrepoids critique quand ils relayent les annonces des éditeurs, lui se contente de répéter malheureusement.

      RépondreReport user
  3. Totof
    Totof dit :

    MDR ce craquage plein d’autodérision et les petites vannes à l’encontre de Yannou et Luc.

    Par contre, je suis moins convaincu sur JC avec l’extrait que vous avez donné. Je l’étais bien plus avec ses « Mais je vois pas le problème ».

    Répondre
  4. Flbond
    Flbond dit :

    Je me suis revu la vidéo honteusement polémique et, même si j’ai une petite préférence pour le craquage sur l’épisode Dragon Ball, la chronique n’a plus rien à prouver et est toujours un régal. On a appris également que les relations dans le domaine de la presse JV avec les éditeurs ne se cache même plus.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *