Un succès, pas que d’estime

En plus des consoles, les jeux se vendent bien (mention aux bon gout de ce monsieur sur le bon coin)

En plus des consoles, les jeux se vendent bien (mention aux bon gout de ce monsieur sur le bon coin)

Beaucoup de personnes pensent que la PSP est un échec commercial, une console de niche avec de gros nerds qui geek comme des salauds. Et bien non mes amis, j’ai envie de vous dire non ! En cette période de fin de vie, mais avec un recul assez court, il est difficile d’obtenir des chiffres de ventes définitifs, mais nous pouvons être sûrs que la console s’est vendu à environ 81 millions d’exemplaires à travers le monde, tout modèle confondu. Bon si je vous dis cela ça vous fait une belle jambe ? Et si je vous dis que la Nintendo 64, qui n’est pas connu pour être une console de niche, et considéré comme un semi-échec par beaucoup, s’est vendu à moins de 35 millions d’exemplaires, soit plus de 2 fois moins que la PSP, ça vous dit quelque chose ? « Oui mais tu ne peux pas comparer, c’est une console de salon, c’est n’importe quoi ». OK pas de soucis, alors si je vous dis que la Game Gear, considéré comme l’outsider face à la Gameboy de Nintendo, s’est vendu à 10 millions d’exemplaire ça vous dit quelque chose ? « Mais là non plus tu ne peux pas comparer, il y avait la Gameboy en face ! ». Oui mais là aussi, c’est un argument qui ne tiens pas ! En face de la PSP, il y a la DS, qui est tout simplement et humblement la console la plus vendue de tous les temps ! Avec ses quasi 154 millions d’unités vendus elle détrône tout le monde et de loin. Elle a était deux fois plus vendu que la PSP, ce qui est déjà pas mal, mais la Gameboy, à l’époque, s’est vendue près de 12 fois plus que la Game Gear ! Tout çà pour dire quoi au final ? Non la PSP n’est pas un échec commercial, c’est même tout le contraire, il s’agit d’un beau succès pour Sony. Sa portable s’est quasiment aussi bien vendu que la PS3. Cette légende d’underground vient de la comparaison avec la DS mais aussi des jeux qui composent le catalogue de la belle noire comme j’aime l’appeler.

 Les jeux, rien que des jeux

Final Fantasy VII : Crisis Core. Un des indispensables de la console

Final Fantasy VII : Crisis Core. Un des indispensables de la console

J’aurai pu commencer par-là, mais vu que je suis un optimisme de base, je fini par le meilleur : la PSP ce sont avant tout des bons jeux. Je ne vais pas m’amuser à tous les lister, il y en a trop. Mais il faut bien l’avouer, la console regorge de pépites. Et justement, c’est bien sa qualité première. Là où la DS accumule les « bons jeux » (c’est loin d’être une critique), la PSP empile les jeux que Le Serpent Retrogamer jugerai comme « Mythique ». C’est le cas de Castlevania : The Dracula X Chronicles, galette qui réunit trois des meilleurs épisodes de la saga tout en rajoutant nombre de choses (Rondo of Blood, son remake exclusif, et Symphony of the Night). C’est aussi le cas de Kingdom Hearts Birth by Sleep, considéré comme beaucoup comme le meilleur opus de la saga mêlant Mickey et Aeris. C’est aussi le cas de Metal Gear Solid : Peace Walker, aussi de… Aller je m’arrête là ! La PSP a aussi su nous livrer une pléthore de jeux originaux, simplement excellent sans être mythique, mais ayant apporté quelque chose au jeu vidéo. Je pense notamment à la série LocoRoco, ou bien la série Patapon, pour ne citer que les deux principaux représentants. Et puis que dire que la série des Monster Hunter qui a explosé sur la console, et représentant certainement LA killer app de la console, notamment au Japon. N’oublions pas non plus qu’une multitude de remake sont sortie sur cette console. Mais attention de vrais remakes hein ! Pas des rééditions HD en carton-pâte.

 A retenir

 Cet article apparait peut-être comme une volonté de réhabiliter cette console que tout le monde voit comme un échec. Certes, elle a des défauts, mais elle n’a jamais déviée de son idée de base : proposer une expérience de console de salon sur portable. Beaux graphismes, durée de vie conséquente, diversité des genres représentés, remakes de qualité en pagaille. C’est une console qui a su évoluer avec son temps, proposer des connexions avec la PS3, et proposer quelque chose que personne n’avait proposé jusqu’à maintenant. La fin de la production de la console fin juin 2014 sonne comme un glas. C’est la fin de la PSP, qui est maintenant pour LSR une console rétro, celle qui aura duré 10 ans. Une bonne durée ne trouvez-vous pas ?

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *