Cette console m’a fait passer des jours heureux !!

Le 11 avril 1992 sort une console que l’on ne peut pas oublier comme ça. Possédant une ludothèque légendaire, elle fit le bonheur des joueurs et le malheur des autres consoles sur la marché 16 bits avant elle. Apparu le 21 novembre 1990 sous le nom de Super Famicom au Japon et le 13 août 1991 en Amérique (appelée également SNES). Il aura fallu 2 ans de plus à l’Europe pour la posséder. Avant la sortie de la Super Nintendo, la Mégadrive, la Néo-Géo AES dominent le marché des consoles 16 bits, Nintendo commence à perdre ses joueurs, surtout que leur NES se vend encore bien pour de la 8 bits mais l’ère du 16 bits est bien présent est Nintendo se doit de rappliquer (à la hâte) avec la Super Nintendo. Elle se vendra comme des petits pains à plus de 49 millions d’exemplaire bien loin des ses rivales. La sortie de la Super Nintendo  engendra une guerre entre Sega et Nintendo. Nombre de très bon jeux (et des bouses) ont vu le jour comme F-Zéro, Super Soccer, Super Mario World, Earthworth Jim, les Dragon Ball Z : Butoden et… Ultraman ! (Non je déconne). La console perdura jusqu’à l’arrivée des 32 bits. La production cessera en 1999 aux USA. Quant au Japon la production continuera jusqu’ en 2003, une console qui ne laissera pas indifférente beaucoup de joueur. En ce jour saint nous n’avons qu’une chose à lui dire merci et joyeux anniversaire !

Yannou

7 réponses
  1. Totof
    Totof dit :

    La meilleure console de l’histoire avec la PS2 pour moi. Tout simplement. Et ça me conforte dans l’idée que c’est la ludothèque qui fait la vraie qualité d’une machine, pas ce qu’elle a dans le bide.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *