PRIS AU SECOND DEGRÉ NON PLUS

DT4

le multi : seul bon point du jeu

Si l’on regarde ce qui a été dit jusque là, on peut se dire que l’on joue à Devil’s Third comme une personne regardant un bon nanar entre amis avec une bonne pizza. Mais c’est sans compter sur le pire ennemi d’un jeu d’action : le framerate. Plus précisément c’est le nombre d’images par seconde permettant au jeu d’être fluide ou non, et plus le jeu demande des réflexes plus celui ci est important. Dans Devil’s Third, le tutoriel très simple  n’a que peu de souci de fluidité, les ennemis venant par petits groupes bien ordonnés. Mais dès le premier niveau en extérieur avec des véhicules et des escouades entières, c’est la foire aux ralentissements et Yvan peut se faire attaquer dans la foulée avant que le joueur retrouve ses esprits. Un comble de la part du développeur d’une série aussi maîtrisée que Ninja Gaiden, et une grosse frustration pour le joueur voulant juste un gros délire. Les bugs ne sont pas en reste, et dans ma partie j’ai eu par exemple un ennemi tué…qui décolle dans le ciel sans retomber. Mais le plus important reste que personnellement…je me suis ennuyé. Oui, ce jeu est une série Z dans son déroulement, mais les phases de gameplay sont bien trop répétitives pour être dans le délire jusqu’au bout. Le jeu est quasiment sans challenge dans 80 % du temps, car les animations spécifiques de combat (ou finish) rendent le personnage invulnérable, et le côté neuneu des ennemis donne envie de les faire venir un par un pour les tuer facilement. Une exception pour les boss, qui peuvent passer du crétin au niveau bloodborne, un obstacle de plus à l’envie de ne pas se prendre la tête. Il est donc dur d’accorder, hors multijoueur du crédit à Devil’s Third. Le jeu aurait pu être juste moyen sur PS3 et 360, il devient mauvais comme un navet sur Wii U.

 

Jackie Chan's Action Kung Fu

jackie-chan-box

Après avoir entamé une dépression sur Devil’s Third, pourquoi ne pas parler d’un jeu moyennement connu, sur une console moyennement joué en France  : Jackie Chan’s Action Kung Fu sur PC Engine (1991).

En réalité le jeu mettant en scène l’acteur Chinois le plus connu (avec Bruce Lee) est un jeu de plate-formes action, mais reprenant le principe des beat them all :tataner tout le monde. Et comme dans tous les jeux de l’époque, sa folie meurtrière se déclenche simplement : sa soeur a été enlevée par le méchant sorcier, qui accessoirement veut dominer le monde. Le jeu en lui même est une succession de niveaux avec une série d’ennemi. Mais ici les décors sont suffisamment variés pour être intéressants, que ce soit les grottes, la plaine, etc… Des power up sont également présents pour avoir plusieurs façons de tuer ses ennemis.

Mais c’est surtout sur son aspect technique que le jeu impressionne. Pour l’année 1991 l’ensemble est coloré, avec des animations un peu partout donnant un côté dessin animé à l’ensemble, et les sprites sont grands pour un jeu du genre, le tout sans sacrifier la fluidité. Les seuls soucis qu’on peut lui accorder sont un côté répétitif si l’on est peu habitué au genre sur consoles, et une difficulté importante à certains moments.

A tester si vous avez la console à carte de crédits.

Devil’s Third semblait moyen à son annonce, mauvais dans les previews, il reste au final mauvais. Le jeu d’Itagaki est un classique beat them all daté, qui non seulement possède des séquences de série Z , mais qui a également : une IA absente, un challenge absent et un level design absent. Seul le mode multijoueur parvient à captiver le joueur l’espace de quelques parties. A prendre si vraiment votre niveau d’exigence est au centre de la Terre, sinon passez votre chemin.

Flbond

Informations sur le jeu

Plateforme : Wii U

Genre : Beat Them All/Action/Tir

Développeur : Valhalla Game Studios

Éditeur : Nintendo

Date de sortie : Aout 2015

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *