Pour ceux qui se rappel de cette époque, Digimon, c’était un peu le même combat que Sega et Nintendo, la guerre dans la cours de récré. D’un coté on avait un jeu avec des créatures évoluant dans un univers numérique, et de l’autre, Pokémon, ou un dresseur devait remplir son Pokédex, certains diront que Digimon est une simple copie de Pokémon, alors que les deux séries n’avaient rien à voir. Pourquoi, Pokémon à eu un meilleur succès !? Surement dû aux jeux sur gameboy alors que Digimon est arrivé assez tardivement en France.

Digimon est arrivé relativement tard dans nos contrées avec le super Digimon world sur Playstation. Une sorte de tamagotchi ou on doit rassembler à un maximum de créature pour rétablir la paix dans le digimonde. Un très bon jeu malheureusement bâclé par un bug qui empêche toute une zone d’être exploré. Il n’était pas à la porté de tout le monde non plus. Un jeu de gestion relativement complexe pour réussir à avoir ce que l’on veut.

Par la suite, il y a eu deux séries différentes (Et d’autres jeux), bien que portant parfois le même nom. D’un coté un RPG tour par tour et de l’autre le même système que le premier du nom. C’est à dire une gestion des besoins de nos créatures, des combats ou la seule commande que nous avons c’est de donner des ordres pour comprendre des digimons et les ramener dans notre ville déserte.

L’histoire est relativement banale, on se retrouve dans le digimonde suite à des anomalies afin de rétablir l’ordre est d’enquêter sur ce qu’il se passe. On à le choix entre deux personnages. Un garçon, une fille.

La complexité du titre est que cette fois vous allez devoir vous occupez non pas d’un, mais de deux digimons, qui n’auront pas forcement les mêmes besoin. C’est déroutant et les erreurs peuvent être nombreuses. J’ai mis beaucoup de temps à comprendre comment avoir des stats élevés pour arriver à faire certains combats.

Comment se déroule le jeu

–  Votre quête est d’enquêter sur les anomalies qu’il y a lieu dans le digimonde ainsi que ramener à la ville le maximum de digimon pour accroître la population, ce qui vous permettra d’avancer plus aisément.

– Vous devez vous occupez de vos digimons, les nourrir, les emmener aux toilettes, les guérir, les entraîner afin de les faire évolués sous des formes de plus en plus puissante :

Bébé < Entrainement < Disciple < Champion < Ultime < Mega < Mega (difigusion)

Chaque digimon à un arbre d’évolution qui lui permet d’avoir d’autre forme. Selon les stats que vous allez faire évolué, vous aurez une nouvelle forme. Pour les connaître (si on joue sans aller voir sur le net ou sur une certaine application smartphone) Il faut féliciter ou gronder vos compagnons pour connaître les stats miniums de digivolution. Par la suite, on peut moduler nos demande afin d’avoir vraiment celui que l’on veut.

– Il y a beaucoup d’objet à récolter, nourriture, minerais, bois, cartes à collectionner, objet de digivolution, et vous pourrez également agrandir votre ville. Création d’un centre de recherche, de loisir, une zone commercial, qui sera occuper par les digimons qui rejoindront votre ville pour vous proposez divers services. Beaucoup de chose à y faire et à découvrir.

– Il y a plus de 200 digivolutions et un nombre quasi identiques en recrutement. Pour ainsi dire la durée de vie du jeu est très élevés si vous voulez avoir tout le monde.

Tu l’as vois venir la digifusion en Omnimon

Les + :

– Durée de vie conséquente

– Plus de 200 digimons

– On se prend vite au jeu de faire évoluer correctement nos compagnons et de faire attention à eux.

– Le jeu continue une fois la partie fini, et il y a encore beaucoup de digimon à recruter avec des combats assez difficile

– Il y a toujours quelque chose à faire en ville

– La gestion de vos deux digimons, certes déroutants au début, mais facilement gérable.

– Possibilité de choisir sa difficulté (et c’est pas un mal, car même en facile, ca peut être difficile.

– Un jeu digimon en Français.

Les – :

– Certains aller et retour lassant

– Difficile au premier abord, des combats ardues qui surprennent et qui décourage, du coup c’est mal dosé. On avance relativement bien en pensant tout péter devant soit, et soudain on bloque car ca monte d’un coup

– Des paysages assez vides et assez linéaires

– Le loot, certains objets assez dur à avoir pour l’évolution de votre ville

– Lassant pour la digivolution, que ça soit en combat ou en entrainement

– Scénario très banal.

– Un petit retour aux sources.

Conseils :

– Si vous êtes habitué au premier titre sur playstation, je vous conseils de ne pas trop vous attardez sur l’entrainement. Une fois que vous serez en Disciple, il est vivement conseillé de trouver des spots de combats et de faire ca en boucle. Sur un bon spot, les stats augmentent en moyenne de 24 par combats (une fois que ce chiffre diminue il est préférable d’en trouver un autre.) Pourquoi faire cette méthode est pas une autre !? Un entrainement à la salle de sport vous coûtera 1h de temps pour élevé une state rapidement mais pas les autres. Pendant les combats le temps s’arrête. Donc vos digimons vieilliront moins vite et auront une puissance plus élevés.

– Il existe des méthodes pour rattraper la différence d’age de vos deux compagnons. L’un peut mourir avant l’autre. Ne négligez pas cette aspect (c’est aussi à ce moment que le digimon avec la plus petite évolution gagne des stats bien plus élevés à la salle d’entrainement)

– Prendre soin de ses digimons est important pour augmenter leurs ages de vie.

– Ne vous fiez pas aux niveaux des digimons que vous croisez, c’est piégeur.

Conclusion

C’est un jeu qui attirera principalement les fans de la licence et les nostalgiques de la première version sur playsation 1. Il à des nombreux défauts mais les jeux digimons sont tellement rare (et qui plus est en Français) Qu’on ne va pas trop craché dessus. En espérant retrouver un nouveau jeu avec ce même système, que je trouve personnellement plus intéressant que l es tours par tours comme Digimon World RE / Digitize.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *