Dans cette semaine de l’E3, on a pu découvrir sur place toute la folie et le spectacle organisés par les développeurs/éditeurs pour appâter le journaliste honnête. Outre les présentations de jeux et les invitations pour aller déguster un bon vin avec tout le département marketing de 2K games, le fait d’assister à une conférence constructeur nous a permis de voir de plus près le déroulement de celles ci. Voici nos impressions!

7h30 : Arrivée au Galen Center

13406815_1388123357869704_1712286652788544009_nRetroz et moi même avons pris le soin de nous lever vers 6h pour être sur d’avoir de la place, et après un taxi partagé par un podcaster Américain, nous arrivons au lieu de la conférence. Pas de chance, il y avait déjà un monde de fou à l’entrée. On prend l’escalier vers le côté presse et tout un staff nous accueille comme des rois, grands sourires et beaucoup de courbettes pour nous demander nos code barres. Le journaliste est roi, et sa future critique est un sacrement. On arrive dans un immense gymnase dans lequel nous allons rester pas moins d’une heure trente, et pour une 20 aine de personnes devant nous, il y en a une centaine derrière. Toutes les nationalités sont présentes, des Etats Unis au Japon en passant par la Russie, et toutes veulent se précipiter pour avoir le meilleur endroit pour admirer les futurs jeux présentés. Ce qui nous a étonné également c’est les personnes munies d’un tshirt ou autre vêtement de jeux tout juste annoncés avant l’E3, ce qui laisse le soupçon d’un grand arrosage de cadeaux avant la semaine du salon. De notre côté on a encore du mal à imaginer que notre petite structure de potes ait réussit à traverser la manche pour cet événement, et on commence à bombarder les réseaux de toutes les photos possibles et inimaginables. D’ailleurs notre »hype » monte lorsque l’organisation nous donne les bracelets tant attendus pour rentrer dans la salle.  Il reste trente minutes avant le début du « briefing »

9h : Tout le monde s’installe pour le show

13445515_1388172521198121_7847876369412930894_nEt là c’est le début des hostilités, on aperçoit le stade immense. On est plutôt bien assis pour le coup, et dans l’ambiance verdâtre on regarde un peu autour de nous ce qui se passe. Tout le monde, en tout cas côté presse Américaine, semble se connaître dans notre gradin, s’embrassant et s’interpellant à travers les rangées. Quelques personnalités du constructeur passent à côté de nous comme le Major Nelson, et n’hésitent pas à serrer des mains et prendre des photos comme des potes passant au bar du coin. La mise en scène se fait également dans les rangs juste devant le petit podium, avec une équipe de fans débauchée pour l’occasion. Le but est simple: le public calme de base devient surexcité dès que la caméra passe dans les rangs, donnant une impression de folie générale. Et ce procédé est répété plusieurs fois, en alternance avec une caméra pointée sur la scène, le tout pour donner une bonne introduction au « spectacle ». D’autres sièges sont placés derrière la scène et tournés vers le logo Xbox géant, empêchant toute possibilité de suivre ce qui se passe (si quelqu’un comprend l’utilité, il gagne une photo de Toma en pompom girl). Tous ces petits détails peuvent paraître anodins mais au final permettent d’en déduire de nombreuses choses. Mais tout ça se fera après car le silence est demandé dans la salle pour un hommage de Phil Spencer aux victimes du Colorado, suivi directement d’un premier trailer.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *