Dans la mémoire de tous les enfants bercés à l’Amiga, Shadow of the Beast est surtout le représentant d’une bande-son mémorable réalisée par le pape de la composition musicale de l’époque, David Whittaker. Jamais le terme « musique d’ambiance ». Si le travail de Whittaker est avant tout une réussite artistique, c’était aussi une belle prouesse technique grâce à l’utilisation d’un grand nombre de samples d’instruments. Et c’est ici la musique d’ouverture qui aura le plus retenu l’attention, réussissant à placer le joueur dans le thème du soft grâce à ses percussions et ses bois. Si aujourd’hui les sonorités pourront sembler vieillottes, en 1989, c’était le must.

Elemuse

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *