Si l’on fait un compte presque rond, on se rend compte que Sonic fête cette année ses 24 ans. C’est presque l’âge de raisons, celui où on a fini son master pour rentrer dans le monde du travail, ou bien celui qui confirme la voie professionnelle qu’on a prit quelques années plus tôt. Bref, c’est un moment important.

Et c’est en cette année que hérisson bleu a décider de nous revenir dans un endless runner au style rétro rappelant furieusement ses premières facéties sur SEGA MegaDrive. Sorti au Japon en février dernier, Sonic Runners trace désormais sa route dans le reste du monde sur nos téléphones préférés, Android et IOS. Le tout gratuitement.

Si l’on regarde de plus prêt, la création de ce jeu n’est pas anodine : Sonic Runners est le premier infinite runner free-to-play créé exclusivement sur mobile par la célèbre Sonic Team. Dans cette course infinie en 2D vue de côté, il s’agit de collecter un maximum de joyaux et d’anneaux aux commandes de Sonic, mais aussi de Tails et Knuckles. Les fans de SEGA Mega Drive comme les joueurs chevronnés sont en terrain connu avec le style proche des opus GBA reconnaissable entre tous. C’est un retour aux sources mâtiné de modernité qu’offre SEGA avec Sonic Runners.

Photo-2015-02-26-16-41-49

Mais la question que l’on se pose, surtout au vu des dernières productions de la Sonic Team, c’est : est-ce que l’avenir radieux de Sonic n’était finalement pas sur mobile ? Soyons honnête, Aucun opus 3D n’a été à la hauteur, même pas les sur-cotés épisodes Adventures. Sonic, c’est de la 2D, si j’applique la recette du pragmatisme. Soyons encore plus honnête et disons que le jeu portable n’est pas mort, mais est en voie de diminution façon piste de ski rouge ou noire. Le nomade, aujourd’hui, c’est le smartphone : C’est rapide à développé, c’est souvent du free to play, et c’est facile à déployer. Et quand je regarde a qualité des screenshots de cette nouvelle production, je me dis bien : on y est peut être enfin…

Et croyez moi, écrire ce que je viens d’écrire, ça me fait mal au coeur.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *