Fort de son succès l’année précédente, à l’enthousiasme d’une personne et de son intérêt pour le jeu vidéo, Carine Barbotte nous a dévoilé son thème pour cinéma et jeux vidéo ou comment mélanger deux médias opposés mais dont l’un et l’autre s’inspirent mutuellement sans l’avouer. Comme pour l’année dernière LSR revient mais avec un avantage puisque nous ne sommes plus considérés comme visiteurs mais nous participons à l’expo et sommes traités comme des « VIP ». Explications plus bas les amis.

 

 

Come back

Une deuxième édition, on prend les mêmes et on recommence. Archéoptérix revient pour prêter ses consoles pour les besoins de l’exposition, Carine Barbotte toujours en charge du projet s’occupe de programmer l’exposition et notre Serpent national s’est occupé de rédiger la plupart des textes de l’exposition, une pression pour notre Serpent et une première pour notre groupe, Le Serpent fut chargé entre autre de maître de conférence c’est-à-dire qu’il prenait le micro soit pour annoncer qui intervenait, soit pour donner la parole aux gens du public qui posaient les questions. Cette année jeu et cinéma partagent l’affiche, l’expo est somme toute classique mais il est dommage que le cinéma ne soit pas plus à l’honneur. Le jeu vidéo, lui, est massivement présent avec ne serait-ce que les consoles et les goodies ; seuls quelques objets par rapport au cinéma sont exposés et bien sûr les affiches de Carine sont là pour nous démontrer les liens étroits entre les deux médias. Étaient présentes dans la collection d’ Archéoptérix la NES, la SNES, la Megadrive mais aussi des bornes d’arcades, ainsi que du next-gen comme la Xbox 360 (et peut-être une ou deux PS3) bien sûr  il y a des titres tirés du cinéma : ici vous avez Star Wars sur Nes et Star Wars Wars Kinect sur 360,vous avez Alien 3 : The Guns sur arcade, Goldeneye sur Nintendo 64. Très peu de titres en corrélation vu que Archéoptérix ne peut pas disposer de tout les titres, on retrouve du coup les indémodables Mario, Street Fighter, Duck Hunt et Pac-man.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *