awHey ! La chronique des spoils est arrivée, une fois de plus messieurs dames ! Et là, on s’attaque à un monument vidéoludique Français. Cocorico ! Another world bien sur ! Eric Chahi a eu une idée de génie en créant ce jeu un peu hors norme… Il faut dire qu’à l’époque nous n’avions pas trop de jeux qui se différenciaient et celui-ci est à découvrir coûte que coûte… On est plongé dans la peur, l’angoisse, le soulagement… Et cette scène de fin ! Cette délivrance ! Allez savourez.

1 réponse
  1. Toma Überwenig
    Toma Überwenig dit :

    La vache, cette claque qu’était Another World ! Cet espèce de mélange entre un jeu de plateforme et un dessin animé interactif, c’est un des premiers jeux à avoir alimenté sérieusement le débat autour du statut d’art du jeu vidéo.
    On voit bien que Chahi s’est nourri des techniques de la scène démo particulièrement active à l’époque sur Amiga avec son animation en proto cell-shading (on n’est pas loin de Prince of Persia dans un sens)…
    De toute façon, il y aura un Moment tomagique dessus, c’est forcé^^!
    Encore une fois, excellent choix, El Serpento! Ca fait quelque chose de voir cette perle à la narration muette et à la durée de vie énorme, vu le nombre de morts nécessaires pour torcher les séquences^^!

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *