Bienvenue dans cette nouvelle chronique. Et étant donné que j’ai envie de commencer très fort, voici la scène de fin de Final Fantasy X. D’aucuns considèrent FFX comme le début du déclin de la licence. C’est possible. Voir avéré. Mais personnellement je ne le pense vraiment pas. Et rien que la qualité des cinématiques, surtout celle de la fin, le prouve. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un point essentiel, ça fait toujours plaisir ! Bonne regardure et remémorez vous ce moment inoubliable.

Le Serpent

1 réponse
  1. Toma Überwenig
    Toma Überwenig dit :

    Ah, y a pas à chier, c’est de la pure réalisation. Déjà le 8 et 9 brouillaient les limites entre la PS et la PS2, et là on se retrouve avec du lourd, quasiment digne de certaines prod HD (bon, forcément avec la HD en moins).
    Mais même ce moment d’émotion intense ne parvient pas à effacer le charisme de papier crépon de Tidus, le ridicule de son pote avec son ballon, ou de la Jeune Fille Enjouée Qui Casse les Burettes Dans Quasiment Chaque FF dont j’ai oublié aussi le nom.
    FF 10 pèche sous plein d’aspects, le manque d’épaisseur des persos, leurs looks, le rythme général du jeu (l’horrible lenteur des déplacement sur la carte du monde cloisonnés dans des couloirs, un combat tous les deux pas et demi…etc) (en fait, c’est un digne précurseur du 13 à bien des égards 🙂 ), mais ne manque pas d’epicness, et a un scénar à la hauteur.
    Merci pour cette petite larmichette à l’oeil ;-)!

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *