Gang of Four

Ensuite, toujours dans la comparaison avec Type-0, Final Fantasy XV connait deux choses communes. Le jeu a un scénario et des personnages hors du commun (on y reviendra) mais le titre subit des coupures de scènes béantes. Heureusement, on en arrive pas au point de ne rien comprendre au jeu contrairement au jeu précédent de Tabata. Si la première partie du jeu est ouverte, c’est aussi parce que le scénario est beaucoup moins présent, à tel point que l’on se demande parfois ce que l’on fait. Mais cette question est vite sauvée par un quatuor de personnages qui va au delà des espérances. Je crois que c’est probablement une des équipes de personnages les plus marquantes que j’ai vu à ce jour. Si au premier coup d’oeil on pourrait se dire que ces personnages sont clichés, il faut se rendre compte que la multitude de dialogues ultra cohérents et changeants entre eux rend le tout extrêmement crédible. Ainsi, le défaut principal d’un personnage sera critiqué par son partenaire, et ce personnage lui-même en viendra à expliquer l’origine de ce comportement ce qui le rend extrêmement attachant. De plus, l’évolution des héros est marquante (à l’instar de Type-0 qui a surpris beaucoup de monde sur sa fin), et surtout surprenante. La deuxième partie du jeu, narrative, sera une succession de scènes poignantes absolument pas prévisibles, et ce jusqu’à la fin même du jeu. Il arrivera parfois d’avoir des dialogues tout simplement incroyables en dehors même d’une vraie cut scene, comme ça. On se demande même si cela a été fait exprès ou pas mais tout ce que l’on peut dire, c’est que Final Fantasy XV est unique sur ce point là. Si les trous scénaristiques pouvaient être comblés, et si certains passages un peu trop rushés pouvaient être refaits avec un rythme plus lent pour que le joueur ait le temps de comprendre tout ce qu’il se passe et s’attarder plus longtemps sur certains événements (car oui, Tabata prévoit de changer beaucoup de choses), on pourrait avoir là sans doute l’épisode le plus remarquable à ce niveau. Car à l’heure actuelle, le soucis ne vient pas de la narration qui est remarquable (dialogues géniaux, scènes poignantes et bien écrites) mais de sa fréquence avec des ellipses bien trop nombreuses.

« La deuxième partie du jeu, narrative, sera une succession de scènes poignantes absolument pas prévisibles, et ce jusqu’à la fin même du jeu »

Unlucky Thirteen ?

Dans tous les cas, Final Fantasy XV, dans un même jeu propose énormément de choses différentes et innovantes. Peu de jeux peuvent vous faire passer des heures tranquilles à flâner et prendre votre temps dans un monde ouvert sur un ton plutôt léger pour ensuite vous mettre tout à coup des combats incroyables et des scènes qui vous foutent des claques dans la gueule, comme ça sans prévenir. Et ce n’est pas le chapitre 13 qui y changera grand chose. Car oui, ce fameux chapitre qui fait scandale par sa longueur et sa chiantise qui, selon beaucoup de personnes, a détruit tout le reste du jeu, dure en réalité une heure. Sur trente heures de jeu, une seule heure, nulle il est vraie, ne peut pas détruire tout une expérience. Cela dit, l’idée de le modifier par Tabata ne me déplaît absolument pas, en vue d’une seconde partie lorsque tout aura été modifié.

A retenir

En résumé, Final Fantasy XV va diviser, décrié comme une arnaque ou jeu pas fini par certains, jeu unique pour d’autres. Pour ma part, j’ai été touché par cet épisode qui, certes, empile des défauts à vitesse grand V, mais qui propose de l’autre côté des choses absolument folles que je ne retrouverai dans aucun autre titre. Un jeu ne se jugeant pas sur une simple soustraction entre le total des qualités et le total des défauts, j’ai parcouru cette aventure de bout en bout sans jamais décrocher, sans lassitude, et nul doute que cet épisode fera parler de lui pendant très, très longtemps. Dans tous les cas, chapeau à Tabata d’avoir en trois ans réussi à pondre un jeu aussi ambitieux en partant sur des ruines et aucune expérience significative sur un gros épisode. Il n’y a plus qu’à espérer que les défauts les plus gênants du titre seront corrigés pour offrir un jeu encore meilleur. Faites vous votre propre avis, car c’est un jeu à faire absolument si vous aimez les JRPG. 

Informations sur le jeu

Plateformes : PS4/One

Genre : Action RPG

Développeurs : Square Enix

Éditeur : Square Enix

Date de sortie : 2016 

2 réponses
  1. Le serpent
    Le serpent dit :

    D’après ce que je lis, FF15 me fait beaucoup penser à Metal Gear Solid V : The Phantom Pain !
    Il faudra en tout cas que je me le fasse, une fois tous les patchs passés ^^

    Répondre
  2. Yannou
    Yannou dit :

    Très bon article qui m’a fait limite envie d’avoir une play 4 🙁 Grâce à mon ami Le Serpent j’ai découvert une merveilleuse saga qui m’a transposé du 7 au 10. Le 12 n’est pas mauvais mais j’ai pas trouvé cette lumière et cet engouement que j’ai pour FF je ne l’ai même pas fini d’ailleurs, le 13 m’a laissé une impression de linéarité pesante et un ennui lui aussi est à ce jour inachevé sur ma PS3, le XV m’a redonné un bon retour au source je me suis bien amusé dessus le peu que j’y ai joué. Mais cet ovni là est intéressant car c’est une nouvelle approche du FF je trouve le travail de Tabata intéressant bien que je vomis sur 3rd birthday, mais ça change on le voit pour ce jeu et 3rd birthday tout change et cette approche rebute les fans de ce que j’ai pu voir sur les commentaires qui croyait j’ai l’impression un FF 10-15. De ce que je lis sur ce jeu et de ton article j’ai l’impression de voir un mélange entre DMC et GTA mais why not ça à l’air fun. Le changement ça peut être pas mal sauf pour MGS5. J’ai pu souligner aussi des problèmes graphismes de l’ordre d’aliasing, de clipping et de textures dignes de la Wii (c’est un commentaire d’un fan vénère sur GK) par contre le problème de caméra abusé !! C’est pas pardonnable. De ton article je retiens que du bon et si j’ai une PS4 un jour je me l’achèterais avec plaisir.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *