Haunting Ground : Survival à l’ancienne

HG titre

Un accident de voiture, des éclats de verre jonchent le sol. Un inconnu avec une capuche qui couvre son visage s’approche… Fiona ne se souvient de rien quant à cet accident.

Que m’est-il arrivé ? Pour le moment je dois m’enfuir…

Fiona et son compagnon canin Hewie.

Fiona et son compagnon canin Hewie.

Haunting Ground met en scène Fiona Belli, 18 ans. Elle se réveille dans une cage et n’est habillée que d’un drap blanc. Le jeu consiste à aider Fiona à échapper à différents poursuivants et à s’enfuir du château dans lequel elle a été emmené suite à  un accident de voiture. Elle n’est pas très endurante mais est altruiste, ce qui va lui permettre d’avoir un allié peu commun. En effet, elle est aussi aidée d’un chien blanc, un berger allemand qui s’appelle Hewie. Il va l’aider en attaquant les ennemis la traquant en les mordant. Le premier poursuivant se nomme Debilitas, il n’est autre que le jardinier et homme de main du château. Sa corpulence est sans pareille mais paradoxalement son comportement est celui d’un enfant et il est incapable de s’exprimer. Son objectif est de faire de Fiona son jouet. Ensuite, vient Daniella qui est considérée comme la femme de ménage et la cuisinière. Elle paraît froide mais est extrêmement jolie ce qui intrigue notre héroïne car sa beauté semble presque irréelle. Le majordome du château, Riccardo, semble être en charge de la demeure et de ses occupants. Un seul personnage semble vouloir nous aider à survivre à ce cauchemar, il n’est autre que Lorenzo… Ainsi, avec l’aide de Hewie et des indications de Lorenzo, l’objectif final de Fiona sera d’échapper à ses ennemis tout en comprenant l’univers alchimique et fantastique qui compose le château.

Je dois me cacher…

Debilitas, notre premier poursuivant qui veut faire de notre héroïne sa poupée...

Debilitas, notre premier poursuivant qui veut faire de notre héroïne sa poupée…

Lors des poursuites, nous devrons trouver une cachette car l’affrontement est inutile étant donné que Fiona ne sait pas se battre. Les endroits où l’on peut se cacher sont variés : sous le lit, dans une armoire ou tout simplement derrière une porte. Les interactions avec ces lieux sont simples car il ne suffit que d’appuyer sur une touche et Fiona s’y faufile toute seule. Attention cependant à ne pas s’y cacher souvent car l’ennemi vous trouvera si vous y allez trop. Cela impose donc de varier les cachettes. Cependant si le poursuivant ne vous lâche pas d’une semelle vous pouvez demander à Hewie de l’attaquer. Les ordres sont ainsi donnés à l’aide de la croix directionnelle. On peut donc lui demander d’attaquer, de stopper son attaque et de l’amener au pied. La commande gronder s’avère d’ailleurs utile si Hewie ne vous écoute pas. Cependant si on utilise à outrance cet ordre Hewie n’écoutera plus et la confiance qu’il a en Fiona s’amenuisera au fil du temps ce qui rend le gameplay encore plus réaliste. Hewie peut aussi atteindre des objets inaccessibles pour Fiona en se faufilant dans un trou de petite taille par exemple. Le fait d’avoir incorporé Hewie donne incontestablement un plus au gameplay même si l’IA du chien peut paraître agaçante au fil du temps car à certains moments (plutôt nombreux en réalité) Hewie a du mal à suivre les ordres. De plus, Fiona peut se mettre en état de panique si l’ennemi la frappe trop souvent. Ce gameplay se révèle ainsi intéressant car il permet de ressentir la fragilité du personnage. Cet état de panique fait en sorte que Fiona est plus difficile à contrôler : sa vision se trouble et devient moins bonne, on ne peut plus ouvrir le menu, elle se met à courir n’importe où et elle tombe si elle heurte un mur. Heureusement cet état n’est pas irréversible et disparaît au bout d’un moment. Nous pouvons aussi utiliser de la lavande afin de calmer notre héroïne avant qu’elle soit en panique totale et si le poursuivant attrape Fiona lors de cet état, c’est le Game Over direct. Notons que lorsque Fiona court trop longtemps, elle finit par s’épuiser et ses mouvements sont alors ralentis. Il existe aussi des points de vengeance qui consistent à pouvoir attaquer un ennemi, par exemple lorsque que l’un d’entre eux se situe près d’un rebord escarpé et friable, si on amène Debilitas dessus il tombera. Certains ne peuvent être utilisés qu’une fois alors que d’autres peuvent servir à volonté. Le gameplay est assez réaliste et l’IA des ennemis n’est pas mauvaise car ils sont de plus en plus intelligents au fil de l’histoire. En effet Daniella pourra vous trouver facilement même si vous ne vous êtes caché qu’une fois là où vous étiez. Les scènes de mort de Fiona sont personnalisées pour chaque ennemi montrant que leur objectif est bien différent. Bien entendu, Fiona fera face à des énigmes plus tordues les unes que les autres lors de sa progression. Le jeu vous prendra une douzaine d’heures et la rejouabilité n’est pas très grande même si le jeu a le mérite de compter plusieurs fins selon les actions que l’on effectue.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *