Le jeu est lancé : ouais, trop cool je vais jouer à Indiana Jones ! Euh… Je dois chercher le soleil à la page 5 du Dialogue perdu de Platon, puis la lune… mais c’est quoi ça ? Ah c’est pour éviter le piratage >_<. Bon c’est fait on y va !

Un épisode à part

Indiana Jones et le mystère de l'atlantide
A quelques occasions il est possible de contrôler Sophia (j’adore), ici la grande Sophia Hapgood en pleine séance de spiritisme.

Indiana Jones et le mystère de l’Atlantide – Indiana Jones and the fate of Atlantis – est un jeu point&clic sorti en 1992 sur PC (sous DOS, avec les disquettes, C:/ATLANTIS/… et tout). C’est un jeu LucasArts (éditeur et développeur). Il était assez difficile de trouver le jeu qui n’est plus édité (LucasArts refusant toute idée d’abandonware) mais  depuis Juin dernier le jeu a été ajouté en bonus à Indiana Jones et le spectre des rois (il faut finir la partie 1 fois puis refaire 1 mission et là le jeu est accessible, j’avoue avoir acheté le jeu rien que pour pouvoir y rejouer. Qui plus est, je trouve que le contrôle du point&clic passe super bien avec la Wii-mote.) Le jeu est aussi disponible en téléchargement depuis le Juillet 2009 sur la plateforme Steam (4,99$). Ce jeu est le premier jeu de la saga Indiana Jones dont le scénario n’est pas issu d’un des films : Indy notre célèbre archéologue est au Barnett Collège et doit retrouver une mystérieuse statuette pour Marcus (il y serait bien allé mais il s’est déjà perdu dans son propre musé alors…) Dès le générique nous contrôlons Indy et découvrons certaines salles de la fac et redécouvrons le point&clic déjà choisi pour Indiana Jones et la dernière croisade. Une fois la statuette retrouvée direction le bureau d’Indy pour rejoindre Marcus et son client (très grand, très blond, avec un accent très prononcé…) qui semble très intéressé par notre statuette et son origine. Après une super cinématique et une belle bagarre l’énigmatique client de Marcus réussi à s’enfuir avec notre statuette en laissant derrière lui son passeport et là surprise c’est un Nazi ! Mais que cherche-t-il ? Cette statue est très ancienne très très ancienne, Indy se souvient l’avoir trouvé lors de fouille en Islande. Mais il ne se souvient pas vraiment, peut-être son ancienne assistante aura plus de souvenir et c’est à Brodway qu’il part pour retrouver la magnifique Sophia Hapgood (pour moi la meilleure de ses chéries, après moi bien-sûr !) devenue un célèbre médium.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *