Le jeu d’aventure est mort, vive le jeu d’aventure ! Rare jeu du genre depuis la grande épopée LucasArts / Sierra, The Longest Journey fait plaisir à voir. Le gameplay point & click est conforme aux canons du genre, sans reposer sur des énigmes tordues. Graphiquement, le jeu est magnifique et propose une aventure oscillant entre science-fiction et fantasy. L’aventure est très bien écrite, avec des personnages travaillés (au premier rang desquels figure April, l’héroïne) et un univers original. En terme d’intro, c’est du classique, certes, mais çà introduit bien, but premier finalement d’une de ces scènes. Début d’un scénario fantasque, je vous laisse savourez si vous êtes anglophiles.

Le Serpent

2 réponses
  1. Bloodevil
    Bloodevil dit :

    Un excellent souvenir, à l’époque j’étais tombé sur ce jeu via un bundle à l’achat d’un PC.
    Un de mes plus grands souvenirs, une ambiance vraiment à part, un ton très intéressant…

    Merci de raviver cette flemme 🙂

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] du point’n click, « The Longest Journey » (Funcom, 1999) ne pouvait pas trouver meilleur titre pour annoncer la malheureuse traversée du […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *