Je parlais d’Amano-sama il n’y a pas si longtemps, le character designer historique des Final Fantasy. J’en profitais d’ailleurs pour deverser ma bile sur le très pompeux Tetsuya Nomura, qui lui s’enfonce aujourd’hui dans ses propres clichés. Personnages androgynes similaires à des chanteurs lambda de j-pop, tenues vestimentaires surréalistes, ce dernier en fait aujourd’hui clairement trop d’autant qu’il profite d’une position relativement confortable au sein de Square Enix.

D4ahen0

Néanmoins, il faut avouer que le dessinateur de formation a eu ses petits coups de génie. On pense notamment à l’ami Auron de Final Fantasy X, qui à l’opposé du déjà très insupportable Tidus, faisait preuve d’une très grande classe. Discret, visage masqué par le col de sa veste, bras caché sous une longue manche et armé d’une épée monumentale, le personnage joue parfaitement le rôle du sage mentor (principe peu original mais qui fonctionne toujours aussi bien), celui dont on se doute qu’il nous cache des faits importants qu’il aura le plaisir de nous révéler en temps voulu.

iDNAR

Si Final Fantasy X ne brille pas tellement par l’intérêt des protagonistes que l’on peut incarner au cours de l’aventure, force est d’avouer que les Auron, Lulu, notamment, font preuve d’un charisme indéniable. Espérons que Nomura fasse l’effort de revenir à quelque chose d’à la fois plus simple et de plus profond, la survie de la série en Occident passe peut-être par cette démarche.

Abishai

Sirocco

1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *