Qui dit jeu de rôle à la japonaise dit Square, qui dit Square dit Final Fantasy. Et chez les Européens, on ajoute le VII, en général. Car oui, ce fut le premier de la série a débarqué sur les terres du Vieux Continent. Et si l’on se souvient de Cloud (et pas Clad !), de Tifa, Aeris (évidemment), on est avant tout marqué par la classe monstrueuse du non moins monstrueux Sephiroth.

Fevereon

Cheveux longs, blancs, épée géante aiguisée comme un rasoir, poitrail apparent, l’ami Sephiroth demeure néanmoins une créature du Mako, une personne créée de toutes parts à partir de l’énergie du monde. D’ailleurs, sa mère, Jénova, fut elle aussi déformée par ce Mako autour duquel beaucoup de drames vont avoir lieu. Le nerf de la guerre ?

Jedi Art Trick

De toutes manières, le personnage est un véritable fou, traumatisé par la découverte de sa véritable identité, lui qui n’est qu’un jouet destiné à l’origine, un clone achevé supposé mener la destruction du monde, qui finira par abattre ses géniteurs et perdre tout semblant de santé mentale. Un « méchant » tout simplement culte et qui encore aujourd’hui fait réagir les fans. Sûrement l’un des protagonistes les plus marquants de la série, par ailleurs.

Nick Ian

Sirocco

3 réponses
  1. Le serpent
    Le serpent dit :

    Sephiroth : mon méchant préféré tout confondu, films, jeux, livres, etc…
    Et peut être même mon personnage préféré tout simplement.

    Est-il bon ou mauvais ? On ne le saura en fait jamais

    Répondre
  2. Totof
    Totof dit :

    C’est surtout un gars paumé, Freud s’éclaterait bien avec lui. Parfois, je me demande s’il ne souffre pas justement de son succès et de son charisme, si ça ne le dessert pas. Avec le recul, on en a vu à la pelle des persos aux cheveux blancs tout de suite classes: Dante, Geralt de Riv, Kuja… Mais bon, j’adore moi aussi ce personnage hein, et toutes ses apparitions dans FFVII restent des moments mythiques dans ma vie de gamer.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *