Et le transmédia dans tout ça ?

Un personnage de la série qui donne lieu à une quête vaguement en rapport avec l'épisode de la semaine.

Un personnage de la série qui donne lieu à une quête vaguement en rapport avec l’épisode de la semaine.

Nous voilà finalement au sujet qui fâche, vraiment. En annonçant que Defiance serait un projet transmédia, il était attendu que l’imagination des futurs fans potentiels allait fuser de toute part ! Je croyais avoir entre les mains un jeu qui chaque semaine évoluerait en fonction des événements de la série voir même l’inverse, ce qui serait tout de même beaucoup plus complexe à réaliser. J’imaginais déjà le potentiel inouï d’un univers SF ainsi constitué et des interactions toujours plus grandes entre série et jeu vidéo, qui plus est dans le cadre d’un MMO au monde traditionnellement figé qui dès lors aurait pu connaître une véritable mutation. Au lieu de cela, le transmédia se résume, sans mentir, à un partage de référentiel commun, à savoir l’univers de Defiance. Le jeu et la série ne se déroulent pas au même endroit ce qui forcément limite les interactions dans un monde où la télécommunication longue distance n’existe plus. Seules quelques missions épisodiques qui apparaissent chaque semaine et font un vague lien avec les événements de l’épisode hebdomadaire viennent un peu redorer le blason, sans plus. Les créateurs de l’univers avaient pourtant eu l’idée d’un scénario assez original à savoir l’arrivée sur Terre de races extraterrestres depuis le système solaire Votan qui avaient perdu leur monde natal. A l’issu d’une guerre entre les deux mondes, les vaisseaux Votans s’étaient écrasés sur Terre et les races avaient dû cohabiter dans un monde nouveau, où les ADNs terriens et Votans se mélangeaient refaçonnant ainsi la surface de la Terre. En bref, une idée intéressante que le jeu exploite somme toute à minima.

L'image typique du vague rapport entre le jeu et la série, on voudrait tellement plus !

L’image typique du vague rapport entre le jeu et la série, on voudrait tellement plus !

La réponse à ce désastre de l’aspect transmédia, pourtant élément clef du marketing autour de ce projet, tient sans doute dans les informations récupérés par le site IGN et retransmises par jeuxactu.com. Il semblerait ainsi que les producteurs de la série et du jeu n’aient finalement pas beaucoup travaillé ensemble, attendant de voir si Defiance aurait du succès avant de mettre de l’argent dans la cagnotte pour développer un réel contenu transmédia. Il est clair qu’après avoir visionné la série, qui se focalise sur les rapports conflictuels entre les races Votan et les terriens, on comprend que le jeu n’aura pas d’incidence sur celle-ci et vice versa. Il faudra donc attendre la deuxième saison (déjà prévue) pour voir arriver un peu de transmédia dans ce projet qui devait en être abreuvé ! Quelle douche froide… Cela dit, l’espoir n’est donc pas complètement nul et si les audiences de la séries se maintiennent au même titres que les joueurs sur le MMO, nous auront peut être droit à des choses tout à fait intéressantes l’année prochaine. Seul soucis, l’année prochaine, eh bien c’est dans un an, et d’ici là de l’eau aura coulée sous les ponts. Les joueurs seront-ils patients ? La conclusion est ici similaire à celle de ma partie précédente : il est possible que, si Trion continue à débugger son jeu et à y ajouter du contenu, les joueurs aient envie de rester, notamment sur console où le MMO fait avec Defiance, ses (quasi) premiers pas.

A retenir

Defiance est donc une déception à plusieurs niveaux mais une base sur laquelle il est possible de construire. Soyons honnête, ni le jeu ni le grand projet transmédia annoncé ne sont aujourd’hui en mesure de répondre aux attentes qu’ils ont suscitées. Il n’y a finalement que la série qui puisse fièrement pavaner car elle réussit à renouveler le genre de la SF (même si elle est parfois un peu mielleuse à mon goût). Le jeu est quant à lui une incursion honorable du shooter à la troisième personne dans le genre du MMO et même s’il manque encore cruellement de raffinement, il semble pourtant avoir une certaine marge de manœuvre pour s’améliorer, une fois les bugs rayés de la carte et les activités un peu diversifiées. Sur PC, on aura sans doute tôt fait d’aller voir ailleurs, puisque la spécificité transmédia n’est pas, et ne sera visiblement pas tout de suite au rendez-vous mais sur consoles l’expérience peut se révéler un peu moins désagréable après quelques heures passées sur le jeu. Alors si Defiance est pour moi une grosse déception au regard de mes attentes – qui sont sans doute aussi celles de nombreux joueurs ayant adhéré au concept véhiculé par son marketing – reste que ce jeu en devenir pourra évoluer vers quelque chose de mieux en intégrant plus de diversité, et plus de lien avec la deuxième saison de la série éponyme. D’ici là je conseille à ceux qui n’ont pas encore franchit le pas de se rendre bien compte que ce jeu intéressant tant du point de vue de son gameplay que de son univers en reste à un stade de développement qui ne lui permet pas de rivaliser avec l’image qu’il avait su donner de lui. Affaire à suivre…

Informations sur le jeu

Plateforme : PC, PS3, Xbox 360

Genre : MMOTPS

Développeurs : Trion Worlds

Éditeur : Trion Worlds

Date de sortie : 2 Avril 2013

greyfox0957

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *