…c’est Diablo 3

Rien à voir avec la version d'origine et un régal d'accessibilité sur console, que demander de plus ?

Rien à voir avec la version d’origine et un régal d’accessibilité sur console, que demander de plus ?

Tout dans Diablo 3 console a été repensé pour son nouveau support, de l’interface aux contrôles, en passant par les modes de jeu, il n’y a tout simplement aucun faux-pas. Les menus n’ont plus rien à voir avec ceux de la version PC et au lieu des traditionnels arbres de talents et inventaire classique on a le droit à une interface unifiée dans un seul menu accessible via le bouton select où on se dirige avec les pads. Ainsi pour voir les casques dans l’inventaire du héros il suffit d’incliner le joystick gauche vers le haut, les armes en l’inclinant sur les côtés, etc et il en va de même pour les compétentes, chaque type étant assigné à une direction du joystick. Au revoir donc l’interface à mi-chemin entre celle de WoW et des premiers Diablo, on se trouve là avec des menus parfaitement bien pensés pour la console. Les contrôles sont également revus avec finesse sans que cela ne soit révolutionnaire mais du festival de clic de la version PC, on passe au festival de bouton X (ou de bouton A selon la religion de chacun) ; le déplacement, quant à lui, est désormais assigné au pad de gauche. Globalement, le portage est ici réussi avec un petit ajout qui change beaucoup de choses : l’esquive. Absente de la version PC, cette compétence assignée au pad de droite permet au héro d’effectuer une roulade à la manière d’un God of War. En plus de rendre les combats plus stratégiques, elle ajoute du dynamisme aux déplacements un peu lents du héro.

Vu d'ici, on dirait un beau bordel, mais en réalité c'est un... beau bordel, mais quel plaisir de jeu !

Vu d’ici, on dirait un beau bordel, mais en réalité c’est un… beau bordel, mais quel plaisir de jeu !

Mais au delà de l’aspect purement technique du portage, Diablo 3 propose une nouvelle feature absolument majeure : le multijoueur local. Blizzard fait ici un cadeau aux nostalgiques des bonnes vieilles sessions multi dans le salon, à quatre dans la même pièces, à jouer ensemble mais aussi à faire la course au loot les uns contre les autres ; un pur plaisir rétro quoi ! En bref, c’est tout un univers de fun qui s’ouvre là et qui n’existait pas sur la version PC. C’est si rare aujourd’hui de pouvoir jouer à plusieurs physiquement dans la même pièce que cela vaut la peine de le signaler et d’en parler un peu plus en profondeur. Il faut dire que Diablo 3 s’adapte particulièrement bien à ce mode de jeu dans sa variante locale, on communique mieux sur la stratégie à adopter et certaines classes (comme le féticheur) se découvrent des gameplay complètement différents du mode solo. Et s’il fallait insister sur l’étonnante prise de distance de cette version console avec l’Internet – le vrai, le grand – l’hôtel des ventes a disparu et l’obligation de jouer connecté n’est plus qu’un mauvais souvenir.

A retenir

Diablo 3 est pour moi l’exemple du jeu qui fait un cheminement incongru dans votre esprit, dans le miens en tous cas. D’abord déçu par la direction créative inégale et surtout incohérente entre des cinématiques précalculées somptueuses, des interludes en 2D animée un peu légers, des personnages assez grossiers qui tirent plus sur le cartoon à la WoW que sur l’ambiance glauque mise en place par les décors, j’ai ensuite été gêné par le gameplay très classique et répétitif. Et puis chemin faisant, j’ai vu éclore cette version console comme quelque chose de bien supérieur à son homologue PC,  l’interface et les contrôles complètement repensés rendent l’expérience bien plus plaisante qu’à la souris et au clavier. Mais c’est grâce à la coopération en local que Diablo 3 console se distingue franchement ; ce mode trop souvent laissé pour compte par les grandes licences habituées des consoles est ici amené, quel comble, par un jeu venu du PC. Ajoutez-y la fin du contestable hôtel des ventes et la possibilité de jouer même hors ligne et vous obtenez un jeu de qualité, à défaut de révolutionner l’univers. Diablo 3 sera toujours Diablo 3 et les déçus n’y trouveront pas le jeu de leurs rêves, mais ce que je peux vous dire, c’est que le plaisir et le fun tiré de cette version console est loin au dessus de sa version d’origine.

Informations sur le jeu

Plateforme : PS3, Xbox 360

Genre : Hack’n Slash

Développeurs : Blizzard Entertainment

Éditeur : Activision Blizzard

Date de sortie : 3 Septembre 2013

greyfox0957

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *