Il y a un peu plus de six mois, EA Sports annonçait une révolution avec son nouvel opus de FIFA version 2011-2012 dénommé FIFA 12. Avec les évolutions apportées et le succès bien connu de FIFA 11, nous pouvons nous demander ce qu’EA Sports a pu améliorer pour nous convaincre de changer de version !  Quand est-il vraiment ? FIFA 12 creuse-t-il encore l’écart dans le monde des jeux de foot ?

De quoi est faite cette révolution

Effectivement, EA Sports n’avait pas fait simplement une annonce accrocheuse, les évolutions sont bien réelles et toujours aussi impressionnantes ! Je vais vous présenter les trois points principaux afin de vous donner une bonne idée du changement effectué : Le point le plus important et qui se démarque de tout ce que nous avons connu jusqu’à maintenant dans les jeux de foot est la modification de la défense. Peu importe la série, de FIFA ou de PES, tous les amateurs du genre connaissent la défense effectuée en fonçant littéralement dans le joueur adverse pour récupérer la balle !  Quoi qu’on en dise ce n’était pas la partie la plus difficile à maîtriser dans le jeu. Avec FIFA 12, EA introduit la « défense tactique » qui peut paraître assez déroutante de prime abord : il s’agit de contenir le joueur adverse avec une touche puis d’appuyer avec le bon timing sur une autre touche pour tenter de récupérer la balle. Si on loupe le joueur, et bien c’est un trou dans la défense et une occasion directe pour l’adversaire. Nous sommes donc très loin du premier PES où j’avais ressenti l’effet inverse, il m’avait fallu trois ou quatre matches avant de marquer mon premier but ! Cela donne une dimension vraiment différente au jeu et accentue encore le réalisme de la partie. Le second point est la modification des dribbles. Nous avons pris l’habitude d’effectuer plusieurs combinaisons de touches (souvent fastidieuses) pour tenter d’éliminer un joueur par un dribble spectaculaire. Nous savons également que passer un joueur en un contre un sans effectuer ces fameux dribbles relève de l’exploit. Cette aspect du jeu est également terminé avec FIFA 12 puisque nous avons droit aux « dribbles précis ». Cela se traduit par une meilleure conduite de balle de la part de certains joueurs et la possibilité d’éliminer son adversaire direct par un crochet est maintenant réalisable. Tout ceci est bien entendu rendu possible suite à la modification de la défense. Enfin, le dernier changement que je vais vous présenter est le nouveau moteur de contact qui est intégré au jeu. C’est le seul changement qui mérite, selon moi, d’être amélioré. Effectivement cela ajoute (encore) du réalisme, les contacts paraissent parfois durs, une touche permet même d’effectuer un tirage de maillot ! Néanmoins, on sent que tout n’est pas au point et quelques fautes d’arbitrage étranges font leur apparition. Parfois un penalty est sifflé alors qu’il ne s’est rien passé de spécial par exemple. Mais bon cela reste du détail quant à la qualité générale du jeu.

Toujours plus de réalisme 

mandandaLe temps des joueurs mal modélisés est définitivement terminé. Bien sûr les joueurs ne sont pas tous modélisés à la perfection (notamment ceux qui ne disposent pas de la licence EA) mais pour d’autres la technologie de motion capture a été utilisée et autant dire que cela change vraiment le rendu visuel. Je trouve particulièrement agréable de voir des joueurs vraiment ressemblants au tatouage ou à la coupe de cheveux près (il suffit de regarder la coupe de cheveux du défenseur du PSG Sakho  ou le tatouage sur la nuque de Beckham pour s’en rendre compte). Un autre détail a été changé, celui de la présentation des joueurs. En lieu et place de leur modélisation 3D, nous pouvons désormais profiter de la photo réelle du joueur et cela est bien appréciable ! Un mauvais point dans la rubrique du réalisme (eh oui il en faut!) : Je trouve les commentaires bâclés et repris quasiment à l’identique de FIFA 11. Les commentaires ne sont pas assez    « rigolos » comme dans les ancien FIFA ou PES pour en faire des phrases cultes qui nous font sourire, ils ne sont pas assez réalistes non plus pour nous donner l’impression de plonger dans un vrai match. Nous pouvons noter quand même une apparition : les commentateurs annoncent de temps en temps l’anniversaire d’un des joueurs sur le terrain en fonction de la date de la console.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *