Scoring et mode « contrats »

Pour un maximum de points, éliminer sa cible avec discrétion est essentiel.

Dans ce Hitman Absolution, bien plus qu’auparavant, le système de points est devenu le moyen le plus efficace de juger de votre performance que vous pourrez ensuite comparer aux autres joueurs du monde entier en réalisant vos missions tout en étant connecté au réseau (une moyenne par région pour chaque mission vous donnera alors un ordre d’idée du score à atteindre pour prétendre à des performances honorables). Et mine de rien, l’effet désiré est rapidement atteint, à savoir que l’on cherchera souvent à battre les records de points pour ne pas avoir la sensation d’être un joueur médiocre (bon après, force est de constater qu’on ne peut pas toujours performer comme on le veut si le talent ne suit pas, héhé…). Pour ainsi tutoyer le Graal du score optimal, il faudra bien évidemment faire preuve d’une discrétion ultime et éliminer la cible par la méthode la plus efficace et sans trace, chose ardue qui a le mérite de pimenter votre partie et d’installer une tension palpable. La moindre élimination ou neutralisation non-essentielle se verra ainsi pénaliser par un retrait de points que l’on aura bien du mal à remonter même en cachant les corps, tandis que la réalisation d’un objectif vous fera rapidement monter vers les sommets du scoring pour votre plus grand plaisir. Au-delà du système de points du mode de jeu principal, le mode « contrats » en ligne fait aussi son apparition. Ici, il faudra simplement se débarrasser de cibles avec des costumes ou armes précises dans des petits scénarios réalisés par les propres joueurs du jeu (les décors utilisés étant ceux présents dans le jeu solo). C’est donc la communauté elle-même qui prolongera l’aventure de ce Hitman Absolution dans ce mode de jeu qui s’avère une extension plutôt intéressante au bout du compte.

A retenir 

Hitman Absolution est le digne successeur de ses illustres ainés et a le mérite de tenter d’innover tout en gardant les bases qui ont fait le succès de la série. Servi par un scénario plus poussé et une mise en scène intéressante, le jeu se veut comme un nouveau départ pour une saga qui aura marqué de son empreinte le monde vidéoludique. Alors, Hitman Absolution peut-il prétendre à devenir la nouvelle référence de l’infiltration sur cette génération ? Si on ne peut jamais être affirmatif à 100 %, je pense pouvoir vous dire qu’on ne doit pas être si loin de la vérité…

Informations sur le jeu

Plateformes : PC – Xbox 360 – PS3

Genre : Infiltration

Développeurs : IO Interactive

Éditeur : Square Enix

Date de sortie : Novembre 2012

Delnics

7 réponses
  1. Delnics
    Delnics dit :

    L’IA n’est pas parfaite, loin de là, mais une IA parfaite ça n’existe pas de toute façon ^^
    Mais il ne faut quand même tomber dans le troll abusif 😉
    Alors évidemment, sur certains détails, on se dit que le comportement des adversaires est juste impossible mais avec un peu de recul je trouve l’IA reste plus que correcte dans sa globalité comparé à de nombreux jeux du genre ou alors dans ce cas là, quasiment tous les jeux d’infiltration sont d’un illogisme imparable 😀

    Répondre
  2. A prophet
    A prophet dit :

    Tu as raison , les IA des jeux sont de manière générale irréaliste , mais elles restent logique(dans ce qu’elles veulent faire et comment elles sont concues).MGS a des patterns ultra logiques dans ses phases d’alertes etc…dishonored aussi, mark of the ninja , même far cry 3 s’en sort mieux qu’hitman a ce niveau…pour moi dans Hitman , c’est un manque de talent/attention et ca fausse la progression…trop facile en normal , superficielle en puriste…il n’y a pas de juste milieu.

    Répondre
  3. Delnics
    Delnics dit :

    Bah, soit je n’ai pas eu la même impression que toi, soit je dormais en jouant xD
    Plus sérieusement, comme je l’ai dit, c’est vrai qu’il y a des moments plus que troublants où on se dit « WTF ? », mais je pense que si ça avait été si gênant, je l’aurais plus remarqué que ça. En fait, dans ce Hitman, je pense qu’on est tellement plus intéressé par la façon de trouver un moyen d’abattre sa cible que les petits soucis d’IA passent finalement au second plan. Et puis, quand je me rappelle de ce qui se passait dans les précédents Hitman (surtout le 2 auquel j’ai joué), je trouve qu’on s’en sort pas trop mal.
    Trop facile en normal, superficielle en puriste ? Joue en difficile !!! (oui vanne facile, j’avoue :p).

    Après, je préfèrerai toujours un MGS pour son scénario, mais là, c’est personnel ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *