Ainsi commence le voyage

Sur notre route, nous croisons des petits morceaux de tissus voltigeant. Ils nous serviront pour alimenter un pouvoir que l’on obtiendra très tôt : la capacité de planer. On retrouvera au fil de nos explorations des sortes d’enchantements qui améliorent cette capacité, nous faisant sauter plus haut, et planer plus longtemps. Cette recherche des enchantements plus ou moins cachés constitue en fait le seul vrai truc qui nous rapproche d’un jeu vidéo classique. Pour tout le reste, notre voyage est une simple avancée au sein de ce monde désertique, surmontant de multiples obstacles en sautant, nous rapprochant de plus en plus de notre lointain objectif : la mystérieuse pyramide qui surplombe tout ce désert métaphorique. Au fil de notre parcours on se retrouvera dans des décors variés et toujours sublimes, du soleil foudroyant de midi aux fraîches nuits désertiques. Des décors les plus sableux, aux environnements les plus aquatiques qui soient. Au gré de notre route nous rencontrerons d’autres joueurs. Cette feature très mise en avant par les développeurs se révèle en fait étonnamment dépouillée. Limite vide d’intérêt à première vue. Concrètement, pendant notre partie un autre joueur peut nous rejoindre pour un simili mode coop. On ne contrôle rien, on ne choisit rien, et on ne saura qu’à la fin du jeu de qui il s’agissait. Nos seules interactions avec cette personne étrangère : un bouton qui permet à notre personnage d’émettre un cri, et le fait que notre jauge de saut se restaure lorsque l’on est tout proche. De cette difficulté à communiquer naît une relation assez troublante. Des petits cris qui peuvent signifier « viens avec moi « , « Il y a un enchantement par là », « Arrête de me suivre » … ou le simple plaisir de partager la découverte du jeu avec un total inconnu à l’autre bout du monde, à travers une relation purement généreuse. En soi, ce côté coop ne sert à rien sur le pur plan du gameplay, et il est tout aussi facile de faire le jeu totalement en solo. Inutile alors ? Non il s’agit absolument de la plus belle idée que j’ai eu l’occasion de voir dans un jeu vidéo, j’y reviens dans quelques lignes.

1 réponse
  1. Le serpent
    Le serpent dit :

    Yannou m’a offert ce jeu pour mon ‘serpentversaire’ je l’ai commencer rapidement histoire de 20 minutes pour voir ce que ça donne.

    Pour le moment je suis intriguer de voir la suite.

    Mais du coup il ne sera pas fait d’une traite comme tu le préconise

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *