MGWT0

Chez Nintendo, on aime faire faire à Mario toutes les activités possibles et imaginables. On passe de la plateforme au Kart, du Tennis au Baseball et du jeu de l’oie au football. Ce qui nous intéresse ici est le Golf avec la série des Mario Golf. Connue depuis la NES, elle a repris des couleurs avec l’épisode Nintendo 64 mais ne se décline pas comme d’autres séries et un épisode par console, la Wii et la DS étant privées de parcours. La 3DS par contre renoue avec la série, avec ce Mario Golf World Tour, tout en 3D. L’attente est elle justifiée?

DU GOLF

Les gérants du club me disent quelque chose.

Les gérants du club me disent quelque chose.

Dès le menu un choix nous est proposé.: Mario Golf (partie rapide) et Club du Château. Dans ce dernier, vous contrôlez votre Mii entrant au Club pour devenir un golfeur de talent. A l’intérieur quelques pièces peuvent être visitées, comme le magasin pour améliorer son personnage ou encore la salle des statistiques pour voir ses performances, dans le jeu solo ou vis à vis des autres joueurs sur le net. Mais le plus intéressant reste de sortir par le nord pour enfin tâter du terrain. Trois parcours sont disponibles : forêt, plage et montage. Impossible cependant de les faire comme on le souhaite. il faut aller d’abord au premier parcours, s’entraîner, déterminer son handicap, puis faire un tournoi contre les différents personnages de Nintendo. C’est seulement si le classement de points donne le joueur premier que le parcours suivant se débloque. Pour parler du jeu en lui même, les développeurs ont suivi la même ligne que pour la série : un jeu accessible mais technique. Dans les faits, lors d’un coup à jouer, le golfeur choisit d’abord la direction de son tir et son club  (puissance). Après avoir validé, il contrôle où le club tapera dans la balle ainsi que sa portée, pour enfin frappé la balle. Un nouveau coup s’engage, et ce jusqu’à arriver dans le trou. Des paramètres entrent en comptent comme le club, la direction du vent et sa puissance ou encore la configuration du terrain. Le joueur peut sembler être perdu au départ mais un bon nombre de tutorielssont disponibles au Club pour s’adapter assez vite aux commandes. De manière générale ce mode aventure sert plus de grand amuse bouche au reste, et on s’intéresse plutôt au reste du titre de Camelot Planning Software ..

 DU CONTENU

Alice au pays du golf

Alice au pays du golf.

Le mode Club du Château, assez court, n’est heureusement pas le seul mode disponible. Il y a tout d’abord un mode défi, dans lequel les règles sont bousculées. Il peut s’agir de suivre un parcours donné, de traverser des anneaux ou encore de jouer sous l’eau, avec des récompenses à la clé. Ce mode est plutôt sympa et apporte pas mal de fun à l’ensemble. De plus, si le joueur récupère des pièces étoiles, il pourra débloquer des parcours reprenant des thèmes de la série de Nintendo (un peu comme les circuits de Mario Kart). Ce mode complète le menu Mario Golf qui sans ça reste classique (stroke play, match play, tournoi, multi local). L’aspect multijoueur quant à lui à été retravaillé, et le mode online fait enfin son apparition. Outre le fait de pouvoir organiser des confrontation avec ses amis, des tournois sont possibles soit en public soit en privé.  Nintendo de son côté organise, et c’est plutôt rare, des trophées nationaux ou internationaux, avec une portée plus importante des récompenses à la clé. Ça permet de renforcer le côté social du titre en ligne, chose où Nintendo accuse un peu un retard (même si votre serviteur s’est fait humilier). Pour les collectionneurs passionnés, le magasin du Club du Château regorge d’une multitude d’articles différents (clubs, chapeaux, vêtements, accessoires) . Même si ce n’est pas fondamentalement utile pour le jeu lui même, ça permet de pouvoir personnaliser son champion au maximum et de donner un objectif de plus pour terminer le jeu à 100 %. Et si ce n’est pas suffisant, il reste du contenu proposé par Nintendo. Mais pour une des premières fois dans l’histoire récente de la firme, ils sont…payants.  Et ce n’est pas la seule critique que l’on peut formuler.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *