ONLINE : PLACE AU FUN

MK84Après avoir vu le contenu « offline » et les différents modes de jeu, il est temps de passer au net. Et là une petite parenthèse s’impose. Tous ceux qui ont essayé le online sur Mario Kart Wii se souviennent des codes amis très longs, tout simplement immondes. Sur Wii U, ils sont abandonnés pour un pseudo classique, et c’est un bonheur sans nom. De manière générale le mode online a gagné en contenu, avec notamment des tournois privés, des courses régionales ou mondiales. Et si le côté plus social est une très bonne chose, notamment grâce au partage des replays par youtube, c’est en course qu’intervient le gros point fort du titre. Enfin, et je pèse mes mots, il est bon et fun de se battre contre ses amis. Fini le côté trop aléatoire de l’épisode Wii, où la moindre carapace propulse le dernier en première place, il faut s’investir dans la conduite. En effet, les premières courses nous offrent que des décevantes troisième et quatrième. Mais si l’on persévère un peu, il y a la satisfaction de pouvoir enfin remonter dans le classement. Du coup, on prend plus de plaisir à enchaîner les courses sans trop sentir le temps passer.  Certains tests pestent contre ce fait, déclarant que les objets sont la raison centrale d’un Mario Kart, personnellement je vois Mario Kart 8 comme un équilibre entre une bonne course et le fun d’un dépôt de bananes. En tout cas, le mode contre la Terre entière redonne une durée de vie conséquente au titre, ce dernier se plaçant parmi les exclusivités à posséder sur Wii U.

 

SHUT UP AND TAKE MY MONEY (par VengeurMasquay)

MK8-zeldaTel le dernier bastion contre l’envahisseur, Nintendo n’a vraiment succombé aux DLC qu’à partir de cette génération de consoles. Ainsi, Mario Kart 8 accueille son premier DLC avec, malgré la mauvaise réputation de cette pratique, beaucoup d’enthousiasme de la part des joueurs. Pour autant et sans défendre ce modèle économique, l’affaire semble honnête sur le papier : pour 12 copecs, il est possible d’acquérir deux extensions (ou 8€ l’unité) avec chacune 3 nouveaux personnages, 8 circuits et 4 pièces de véhicules. Pas négligeable compte tenu du fait que les habitués de la série râlent souvent sur le manque flagrant de contenu. Comme pour prouver sa bonne foi en laissant penser que le travail a été effectué après la sortie du jeu, Nintendo sort les packs séparément : le premier est sorti au mois de Novembre (soit 6 mois après) avec une belle surprise pour les fans. La première étant la présence de Link version Skyward Sword et sa moto Destrier Légendaire. Après quelques minutes passés avec le plus célèbre des bonnets verts, force est de constater qu’il s’intègre plutôt bien à l’univers Mario Kart (merci l’aspect cartoon/pastel) avec sa panoplie d’animations bien trouvée (frimer avec l’épée de légende pendant une acrobatie, c’est cool). On passera sur les nouveaux arrivants, Mario Tanuki et Peach Chat, complétement anecdotiques qu’ils auraient pu faire office de skins aux personnages principaux.

HmFfnMais le plus intéressant reste les 2 nouvelles coupes Œuf et Triforce qui intègrent 5 nouveaux circuits et 3 rétros. Nintendo adresse un direct aux fanboys : circuit Zelda, circuit Excitebike mais nargue encore une fois les amateurs de F-Zero en proposant un circuit Mute City comme s’il y’avait un message caché du genre « vous pouvez toujours vous brosser pour avoir un nouvel épisode ». Dans tous les cas, ce dernier est une réussite et propose des passages très rapides genre aux nombreuses bandes d’accélération. Le mix des univers est également bien pensé : le compteur de pièces grimpe dès que l’on roule sur les bandes d’énergie tandis que dans le circuit Hyrule, les pièces sont tout simplement remplacées par des rubis ! En revanche, le circuit Excitebike est très décevant et respecte trop la licence, il s’agit d’un simple circuit en forme d’anneau avec des bosses. Les nouveaux autres circuits apportent des décors inédits : la Route du Dragon, très sinueuse et très typé « Chine », s’adresse aux experts du virage tandis que la Station Gla-Gla permet d’emprunter constamment deux routes différentes que s’entrecroisent. Les circuits rétro sont appréciés en fonction des préférences de chacun : la Mine Wario (Wii), le Circuit Yoshi (GameCube) et l’éternel Rainbow Road (Super Nintendo) qui est le troisième circuit du genre dans le même opus. Usant. Par contre, rien à redire sur les morceaux musicaux que ce soit les nouveaux ou les remix.

Des points faibles ? En chipotant peut-être, car bizarrement, la distinction entre les coupes néo et rétro n’est pas respecté : plutôt que de mettre les circuits nouveaux au sein d’une même coupe, les rétros et les néos sont mélangés. Par exemple, la coupe Œuf a un circuit rétro et trois nouveaux circuits. Un choix peu cohérent quand on sait qu’une coupe néo n’intègre que des nouveaux circuits. Par la même occasion, la difficulté des circuits étant différents, on ne comprend pas pourquoi le Circuit Yoshi (réputé difficile) se retrouve catapulté en première course juste avant le facile circuit Excitebike. Quoiqu’il en soit, on a en hâte de voir le prochain pack qui sortira en Mai 2015 pour atténuer la lassitude et prolonger l’expérience avec toujours plus de contenu. Ce premier jet est dans tous les cas un très bon rapport qualité/prix, force est de constater que Nintendo chouchoute plutôt bien ses joueurs.

A retenir 

Quelle bonne surprise ce Mario Kart 8! Après Mario Kart Wii et son côté totalement aléatoire, on retrouve de meilleurs sensations de conduite, avec une envie de remettre le couvert semblant. On peut regretter le manque de nouveautés avec seulement l’anti gravité et des nouveaux pilotes/circuits, mais le jeu reste très fun surtout en online. Si vous êtes fans, foncez ! Et une dernière phrase pour Nintendo : A quand d’autres très bons jeux sur ta machine ?

 

Informations sur le jeu

Plateforme : Wii U

Genres : Mario Kart like – Party Game

Développeurs : Nintendo

Editeur : Nintendo

Date de sortie : Mai 2014

Flbond

2 réponses
  1. Le serpent
    Le serpent dit :

    Mario kart reste mario kart.
    Ça me fait bizarre par contre que le non de Wii u n’apparaisse pas d’année titre du jeu.
    Il s’agit agit vraiment de la suite de l’épisode 3ds. Un mario kart de plus mais pas un mario kart Wii u.

    Bientôt nintendo va offrir une wii u à tournées acheteur de mario kart 8

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] les codes des différents genres de jeu vidéo (RPG, plate-forme, versus fighting, shoot’em up, course) auxquels ils ont pu s’essayer depuis leur plus jeune âge. Comme par exemple réaliser un […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *