Mario Party. Tout le monde connait, au moins de nom. Mais après 8 épisodes, ayant opéré sur 3 consoles consécutives (Nintendo 64, Gamecube, Wii), la formule n’a jamais vraiment évolué. Et même si Mario party huit était un jeu correct, il ne peux être considéré comme un des meilleurs party games de la Wii. Mais qu’en est-il de ce nouvel opus ? Entre chambardement des règles, amélioration graphique, et simplification du système de jeu, Mario Party 9 a de gros atouts. Mais suffiront-ils à convaincre ?

Un renouvellement, enfin !

Eh oui, il s’agit bien de l’épisode du renouvellement ! Je dirais même celui du bouleversement ! En effet, la majorité des règles ont changé. Le but même du jeu a été chamboulé. Il ne s’agit maintenant plus de rassembler des pièces, 20, pour ainsi acheter des étoiles. Les plateaux sont toujours là, mais il faut récolter des petites étoiles, et celui qui en a le plus à la fin d’une partie, gagne cette dernière. Qui plus est, l’évolution sur le plateau lui-même a changé, bien plus proche d’un jeu de l’oie qu’un jeu de société complexe. Il s’agit ici de rallier un point B depuis un point A. Certes quelques embranchements et cases « bonus » jonchent votre périple, mais cela reste tout de même très linéaire. Bien pour certains, mauvais pour d’autres, cette organisation a au moins le mérite de révolutionner un système de jeu vieux de plus de 10 ans. De 8 épisodes en fait. Et ce n’est pas tout, puisque maintenant, tout le monde évolue sur le plateau en même temps ! Non pas que tous les joueurs lancent le dé en même temps, dé qui ne compte d’ailleurs plus que 6 chiffres et non plus 10, mais tout le monde est à bord d’un véhicule qui circule au rythme des lancés de dé de chaque participants. Cela rend le jeu plus tactique et plus rythmé. Quoi que…

Mais un manque de rythme

Car oui, bien que le but de ce nouveau gameplay soit de donner du rythme à la partie, il s’agit là d’une promesse qui ne fut pas tenue. En effet, en plus de toutes ces nouveautés, le jeu ne se termine pas au bout d’un certain nombre de tours, mais bien une fois que nous arrivons à la fin du plateau. De fait, les mini-jeux sont proposés différemment. Soit en tombant sur des cases spécifiques, soit en affrontant des boss. Cette idée, assez novatrice, se retrouvant 2 fois par plateau, nous permet de disputer un mini jeux ++, qui allie coopération avec les autres joueurs, et compétition avec ces derniers afin de finir premier et d’empocher le plus de petites étoiles. Il y a de fait bien moins de mini-jeux, ce qui faisait tout de même la base de ce précurseur des party game. Là encore, certains aiment alors que d’autres non. Et, pour ma part, je suis entre les deux. Malgré tout, il est assez difficile de se réjouir de la qualité des mini-jeux proposés. Exploitant au minimum les capacités de la Wiimote, comparé à un Wario Ware, déjà bien vieux. Il ne s’agit plus de secouer la manette dans tous les sens, mais plutôt de faire preuve d’agilité, en appuyant sur le bon bouton, au bon moment. A noter la non prise en compte du Wii motion plus… Une sorte de retour aux sources quant on y pense.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *