Chez EA, il y a FIFA, et chez 2K, il y a NBA 2K. Deux licences assez similaires dans leur approche : se calquer sur le réel. Une volonté de simuler de vrais matchs, sur le parquet, qui nous marque à jamais. Et après des éditions toujours meilleures les unes que les autres, cette mouture 2K13 remonte une fois de plus la barre. Et exactement comme pour FIFA, on se dit à chaque fois : « mais comment est-ce possible de faire mieux » ? Et bien lisez la suite !

Born in the USA !

La dream team 92′

C’est Kobe Brian qui avait lancé la rumeur devenue finalement réalité puisque toute la planète basket en a parlé. La Team USA, qui nous a fait le show aux jeux olympiques, est-elle meilleure que la Dream Team 1992, l’équipe la plus spectaculaire et performante de l’histoire ? Bien sûr, tous les nostalgiques de cette fabuleuse équipe ayant popularisé le ballon orange dans le monde entier vous répondront qu’il n’y a pas photo, mais tous les admiratifs du clutchgame de Durant et du monstre LeBron James contrediront. Il fallait choisir son camp, et bien le choisir, sans se soucier des générations. Et là vous pourrez comparer vous-même puisque cette Dream Deam 92 est jouable dans NBA 2K13, au coté des équipes traditionnelles des deux conférences des Etats-Unis. Je supporte personnellement les Magics d’Orlando, mais il y a absolument tout le monde. Encore heureux pour un jeu sous licence ! Mais autant le dire tout de suite : si vous arrviez à perdre avec la Dream Team, on n’aura qu’à dire que vous êtes nuls (pas de trolls s’il vous

Une « vraie » suite

Justin Bieber est de la partie. Ce n’est pas un fake…

Nba 2k13, qui sortait de deux derniers épisodes flamboyants, avait besoin de ce coup médiatique pour renouveler l’envie d’acheter le précieux sésame. Jordan et ses dix exploits c’est fini, les 15 plus grands grands avec Russel et Olajuwon, nada. Là, on va voir qui est le plus fort, sans tralala, sans mode de jeu particulier qui débloque des teams ou autres bonus futiles qui englobent l’esprit de son intérêt le plus pur : le Basketball. Pleurez, vous qui n’achèterez pas nba 2k13 « parce que j’ai déjà le 12 et ça suffit amplement ». Pleurez, pleurez car vous ne jouerez pas à ce qui est le meilleur jeu de basketball de tous les temps. Alors oui, ça va faire trois ans qu’on dit ça, mais forcer d’avouer que 2k a encore fait un boulot fabuleux. Je crois chaque opus parfait, je ne vois jamais de gros défauts, même en cherchant bien. On pourra toujours pester contre des collisation parfois bizarre et une difficulté un peu excessive en début de carrière. Mais c’est simplement parce qu’il faut bien trouver quelque chose à dire ! 2k réussi tout de même, avec ce nouvel opus, à faire passer le précédent pour une vulgaire version issu des bas fonds de l’arcade dans le sport électronique.

2 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *