,

[LES TEMPS MODERNES] Resident Evil : Operation Raccoon City

Voilà quelques mois maintenant que j’attendais de pouvoir jouer à Resident Evil Operation Racoon City. J’étais je pense nostalgique des anciens Resident Evil et j’avoue que l’idée de me retrouver à Raccoon City me plaisait bien.En attendant la sortie de Resident Evil 6, Capcom nous sort donc ce petit jeu bien calé entre le 2ème et le 3ème opus, mais que vaut-il vraiment ?

Du haut de son statut de spin-off

Comme je le disais plutôt, REORC se passe pendant les incidents qui ont secoué Raccoon City. Vous incarnez une force militaire appartenant à la fameuse firme Umbrella Corporation, sous le commandement du légendaire Hunk. On vous  envoie en mission pour détruire les preuves existantes reliant la firme à ce désastre, ainsi que pour récupérer le virus G détenu par William Birkin. Pour effectuer votre mission vous devrez composer une équipe de quatre mercenaires parmi six persos jouables qui possèdent tous des capacités qui leur sont propres (passives et actives, nécessitant un rechargement pour ces dernières), mais ça j’imagine que vous vous en doutiez.Vous aurez le choix entre Vector qui saura s’infiltrer n’importe où sans ce faire repérer, Spectre qui est un spécialiste de la surveillance, Lupo qui est un soldat d’elite, Bertha qui soignera toutes vos blessures (enfin quand elle réagit assez vite), Beltway qui jouera le rôle de demolition man avec ses explosifs, et Four Eyes la scientifique.Vous aurez la possibilité via un système d’expérience de faire évoluer vos personnages (par exemple, pour Bertha qui est docteur, la capacité de porter plus de sprays de soins que la normale), ou alors de leur acheter de nouvelles armes plus puissantes que vos armes de départ. Mais tout ça a un coût d’environ 10000 xp à chaque fois, sachant que vous n’en gagnez que 7000 par mission.

REORC, concrètement ça donne quoi ?

Disons le directement, REORC est dans la tendance des jeux actuels, c’est-à-dire un jeu qui est court. Il vous faudra environ 4 heures pour terminer la campagne (qui comporte 7 niveaux ) en solo, qui en mode normal est quand même assez hard, en solo, ce qui ne présente que trop peu d’intérêt à notre goût. La campagne s’articule toujours de la même façon : vous avancez, vous vous faites quelques zombies ou autre membre des forces spéciales américaines, vous vous tapez un boss et vous passez au chapitre suivant. Bref rien de transcendant. Pendant vos missions vous rencontrerez bien entendu des ennemis historiques du jeu, zombies, lickers, hunters, tyrans et compagnie seront au rendez-vous pour faire de votre mission un enfer. Petite particularité dans ce soft, certains zombies seront équipés d’une bombe et viendrons vous exploser à la face. REORC est un jeu qui au départ  est destiné a être fait en  coopération. En effet ce dernier prend tout son intérêt lorsque vous vous attaquez a la campagne à quatre. Le jeu devient beaucoup plus tactique, vous devrez composer des équipes homogènes afin de répondre le mieux possible aux menaces permanentes. Les compétences de chaque personnages pourront être exploitées dans leur intégralité et moins débilement que dans la campagne solo. En effet en solo votre doc’ vous soigne seulement vous, alors qu’en coop vous pourrez mettre vos équipiers autour de vous histoire de leurs faire profiter des effets d’un bon spray de soin ou autre décontaminant.Dans REORC sont apparaissent également quelques petites nouveautés que j’ai trouvé bien sympas.Vous pouvez être infectés après une morsure et vous transformer en zombie. A ce moment là votre perso court dans tous les sens pour attaquer ses potes et se faire dézinguer en 3 secondes, d’où l’utilité de ramasser des soins décontaminants. Vous pouvez également être blessé et saigner, ce qui aura pour effet d’attirer sur vous toute une meute de zombies affamés, mais idem pour vos ennemis. Autre nouveauté pour la série, l’absence d’inventaire. En effet les munitions se stockent directement dans votre arme quand vous en trouvez, et les plantes se consomment directement si votre santé est déclinante. Un pari qui amène une certaine fluidité à ce jeu et qui pourrait servir de base au prochain Resident Evil 6, qui sait ? Les seuls objets que vous pourrez stocker sont les grenades et les différents sprays que vous trouverez sur votre route et que vous pourrez utiliser via les flèches droite, gauche, haut et bas de votre pad. Comme dit plus haut, ce jeu se destine a la coop et là en revanche vous serez servi. Outre un mode online des plus basiques (deux équipes qui s’affrontent) qui n’apporte pas vraiment grand chose, vous aurez également droit à un mode Biohazard qui vous proposera de récuperer un fiole de virus G et de la ramener à votre QG avant vos adversaires. Faites ça 5 fois et la victoire est à vous. Ce dernier étant le mode coop le plus prenant. Les autres ? Un mode survie classique, ou vous devez vous battre et résister pendant cinq minutes (bof), ainsi qu’un mode Heros ou vous pourrez jouer avec des anciens comme Leon Kennedy qui lui aussi ne sert pas à grand-chose. Votre but dans ce mode sera simplement de faire tomber les quatre STARS adverses. si vous mourrez avant vous revenez sous la forme d’un soldat le temps de perdre ou gagner la partie.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *