Peut-être suis-je une vieille aigrie.

Il faut dire ce qui est, Risen 2 n’est pas un mauvais jeu, loin de là. Pour faire simple, avec le plus d’objectivité possible, enlevez tous les aspects techniques (et les combats), et vous avez les bons côtés de Risen 2. Et mine de rien ça fait un petit paquet de trucs tout de même. Car oui, l’ambiance est cool, les persos ont quand même un tant soit peu la classe (juste, je me fous de ces gens), les quêtes annexes sont pour une fois pas chiantes du tout, enfin pas trop, on se fend bien la gueule à certaines répliques et situations, on évolue assez librement passé une phase de jeu plutôt linéaire l’évolution de la fiche de perso est plutôt pas mal, c’est dur, et Dieu sait qu’on a besoin de jeux représentant un minimum de challenge en ce moment… dommage que la difficulté du jeu, je l’ai ressentie en grande partie due au fait que la maniabilité est franchement pas glop et que je trouve le gameplay somme toute assez lourdingue. Mais bon, franchement, ne boudez pas votre plaisir si moi je fais la gueule : Risen 2 vous permet de jouer un pirate, un vrai, avec un équipage et qui part chasser du trésor tout en poutrant des méchants démons dans la foulée, et sur ce plan c’est réussi. Et puis la durée de vie tourne autour des 40 heures, et ce sans faire des allers-retours incessants d’un point à un autre pour ramener son marteau à un p*tain de forgeron ; 40 heures, ça va, y a pire pour un RPG occidental * toussetoussedragonage2toussetousse *.

A retenir

Pour résumer, moi, néophyte absolue des jeux de Pirhanabytes, non, j’ai pas aimé Risen 2. Mais non, je ne pense pas que ce soit un mauvais jeu pour autant et que *vous* n’allez pas aimer. Si vous accrochez vraiment à l’ambiance de piraterie, qui rend vraiment très bien, au point de pouvoir passer outre tous les détails énervants de cet opus et vous accrocher à ses très nombreux aspects positifs, vous pouvez passer un très, très bon moment devant Risen 2. Et puis quand même, les aspects RPG sont sympas si l’on exempte le scénario somme toute un brin classique, ce qui n’est en rien une faute vu que c’est un “mal” partagé par bien des jeux de ce type. Et si ça, ça colle… ma foi, c’est l’essentiel.

Informations sur le jeu

Plateformes : PC – PS3 – Xbox 360

Genre : RPG

Développeurs : Pyranha Bytes

Éditeur : Deep Silver

Date de sortie : Avril 2012

Karrie

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *