BBQ avec mes yeux et mes nerfs

Prenez une bouillie de pixels, ajoutez du sépia et beaucoup de brouillard et vous avez ce magnifique champ de vision à 75%. Rajoutez 25% de trucs inutiles qui vous emmerdent plus qu’autre chose et allez y, pleurez…

Qu’est ce qui peut rattraper un titre dont le gameplay vacille ? Ses graphismes ? Vous ne verrez l’action de Steel Battalion qu’à travers une meurtrière et malgré le champ de vision réduit ça ne vous flattera jamais la rétine. C’est globalement sombre et grisâtre, ok c’est la guerre mais on n’est pas obligé de se taper un jeu en sépia pour le comprendre ! Dans les quelques environnements ouverts c’est l’aliasing qui viens vous bruler la rétine, quand c’est pas les textures qui font taches sous le zoom de vos jumelles… Ok donc pas les graphismes, l’ingéniosité alors ? On a déjà vu que le scénario ce n’était pas trop ça. Hormis l’idée « bug de l’an 2000 », on se retrouve finalement dans une guéguerre gentil contre méchant, avec les gentils très très gentils (et patriotes) et les méchant très très méchants (et bridés). Le VT n’est finalement qu’un tank sur patte et qui du coup, en plus de faire énormément de bordel lors de ses déplacements, vous file le mal de mer (ondulations droite-gauche). Les personnages sont ultra clichés, le black « yo cool man » qui joue la minorité ethnique de service, le jeune rebelle du fin fond de la campagne américaine qui jure comme un charretier, la tête à claque un peu trouillard fan des héros et vous, le capitaine légendaire taciturne et mystérieux à mort. Bon il faut se rendre à l’évidence on ne trouvera rien pour le sauver. Je vais donc finir sur un récit de mon expérience pour illustrer le moment OMGWTFBBQ de ce test. Tutoriel du jeu, premier quart d’heure de maniement du jeu, déjà quelques soucis de maniement mais pas d’ennemis donc on avance gaiement et dans la joie de son prochain. Vient la phase d’entrainement au tir, une formalité puisqu’étant gérable tout à la manette. Puis la simulation d’enfumage du cockpit avec la phase d’utilisation du « tiroir » dont vous avez pu constater que ça a eu raison de la vidéo test de notre pauvre youtubeur dans le lien fourni dans la partie précédente. Ici miracle en 3 essais je parviens à mettre le tiroir en position et à simuler l’aération du cockpit. Le sergent chef nous indique alors que notre nouvel objectif est un château d’eau. Mes collègues ajoutent que je devrais sortir du VT pour mieux voir. Je m’exécute, retour vu cockpit, je me lève (dans mon salon) ce qui me fait sortir de l’engin et je porte mes mains à mon visage pour simuler les jumelles (parce que le ridicule ne tue pas). Je suis donc là, à scruter le camp militaire en contrebas, les installations, le champ d’entrainement, j’ai aussi une magnifique vue sur la porte du sas du VT et rien, pas de château d’eau. Dépité je tente, sans les jumelles (qui offre un zoom conséquent mais un champ de vision réduit) de repérer la structure. J’effectue un 360°, rien, un second avec zoom, toujours rien. Je rentre dans le cockpit, tente de déplacer le VT pour m’offrir un autre point de vue, impossible…okayyyyy ! Je repasse en extérieur avec les abeilles qui commencent à monter parce que ça fait bien 10 min maintenant que j’essaye de repérer simplement le prochain objectif du TUTORIEL, et que mon autiste de coéquipier gueule toutes les 15-20 sec que c’est un château d’eau qu’on cherche. Je refais un 360° avec jumelle et remarque en petit, en contrebas, un container d’eau, du genre de celui qui sert de sigle pour Warner Bros. Soulagé je me fixe dessus et attend que la reconnaissance fasse son taf… Ce n’est pas ça, ou alors ça veux pas. Non c’est pas possible il n’y a QUE ça ! Donc là je commence à me dire que la manette ne va pas tarder à voler, je suis toujours fixé sur le château d’eau et paf écran de chargement……… GAME OVER. KEWA ? Game over au tutoriel !!! OMGWTFBBQ !!! Espèce de !§%@€ de #µ*£, je te $¤<#% dans le §%ç&!!! La raison de cet échec ? La fameuse vue sur la porte du sas du VT, qui en fait sur les 360° de vision en cache bien 60 et ce sur toute la hauteur de vision du bonhomme… Les 2 châteaux d’eau étaient derrières… S’ils avaient laissé la possibilité de bouger le VT au moins, mais non, résultat un Game Over au tutoriel et sans aucun lien avec la reconnaissance de mouvement… Épique!

A retenir

Steel Battalion : Heavy Armor est un jeu pétri de bonnes intentions et pourri d’erreurs de jugements. Scénario bateau, graphismes dépassés, gameplay bancal, reconnaissance de mouvement aux fraises, difficulté rédhibitoire et objectifs flous en font le jeu avec le plus gros bouquet d’erreurs qui m’a été donné d’essayer. Non seulement le jeu est dur : vous pouvez vous faire one shoter à tout moment ; mais en plus vous serez plus souvent en train de vous battre avec votre VT qu’avec les ennemis ! Quoi de plus rageant lors d’une mission de reconnaissance de repérer les ennemis 3h avant contact et de galérer à démarrer le moteur jusqu’à ce qu’ils soient sur vous! De mourir face a un ennemi esseulé parce que vous êtes retourné par mégarde en vue cockpit et que pas moyen de repartir en vue combat!! De passer 5 minutes à chercher quel élément détruire alors qu’il est devant vous depuis le début!!! Et quand vous réussissez ? Vous ne savez même pas pourquoi! Mais résigné, vous passez à la mission suivante, sans retirer aucun mérite de la victoire à la précédente : coup de bol ! Au final, crise de nerf, mal de rétine et sensation de ridicule vous font éteindre la console, retirer le jeu, et ensuite laissez libre cours à votre imagination pour ne plus jamais le revoir… Ai-je mentionné que certaines missions sont jouables en multi ? Personne ne m’a jamais rejoint…

Informations sur le jeu

Plateforme : Xbox 360

Genres : Action, Simulation

Développeurs : From Software

Éditeur : Capcom

Date de sortie : Juin 2012

Garr

1 réponse
  1. Delnics
    Delnics dit :

    Allez, avoue, en fait tu l’as adoré ce jeu car quand on a compris que c’est simplement de la simulation militaire des restes des tanks de l’armée rouge en déroute (d’où l’effet sepia :P), tout s’explique beaucoup plus aisément.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *