Le monde de Tera, qui se déroule dans le royaume d’Arborea, a pris forme autour de deux Titans, Arun et Shara qui s’étaient endormis côte à côte, chacun formant deux continents. Sur ces continents prirent forme des montages, des rivières, des déserts et même des forêts. Leurs rêves devinrent réalité, douze créatures divines prirent vie et ces nouveaux Dieux ont créé différentes races mortelles.  Cependant leur rêve allait être perturbé puisque peu de temps après, ces créatures entrèrent en conflit. Les races mortelles suivirent leur Dieu dans la bataille, ce qui causa de nombreuses pertes dans chaque camp.

Histoire

Le monde de Tera, qui se déroule dans le royaume d’Arborea, a pris forme autour de deux Titans, Arun et Shara qui s’étaient endormis côte à côte, chacun formant deux continents. Sur ces continents prirent forme des montages, des rivières, des déserts et même des forêts. Leurs rêves devinrent réalité, douze créatures divines prirent vie et ces nouveaux Dieux ont créé différentes races mortelles.  Cependant leur rêve allait être perturbé puisque peu de temps après, ces créatures entrèrent en conflit. Les races mortelles suivirent leur Dieu dans la bataille, ce qui causa de nombreuses pertes dans chaque camp. Les différentes races se sont donc unifiées afin de former une alliance, la Fédération Valkyon qui devra donc combattre une menace encore plus grande : Les Argons. Si la fédération n’arrivent pas à contrecarrer les plans des créatures d’Outre-Monde, ces dernières détruiront Arun et Shara, et le monde de Tera serait anéanti.

Création personnages, les races

Après avoir choisi notre serveur de jeu, nous allons devoir créer notre avatar. Vous avez désormais le choix entre sept races différentes.  Parmi celles-ci, vous pourrez incarner : un Humain, fort et valeureux qui est un pilier pour stabiliser la Fédération Valkyon et pour faire renaître un monde déchu. Très bon en PVP, l’Humain permet également de fabriquer plus rapidement des armures légères. Un Castanic, race méfiante et autonome suite à la chute de son Dieu Démon. Les Castanics sont certainement la classe la plus sombre et diabolique du jeu. Cette race a pour compétence de pouvoir se déplacer beaucoup plus rapidement lorsque le joueur reste hors combat, de voir ses chances de coup critique augmentées et les dégâts causés lors d’une chute diminués. Un Aman, la race que nous pouvons considérer comme étant la plus tanky grâce à ces compétences propres qui font du Aman un redoutable adversaire. Entre sa résistance à être mis au sol et paralysé, sa défense qui augmente lorsque sa vie atteint un seuil critique et sa résistance aux altérations d’état, cette race est sans nul doute indispensable pendant des raids et des instances. Un Baraka, race noble, sage et pacifique, qui provient des Géants, mais qui ont un caractère opposé à leurs aïeux. La compétence propre à leur race et d’avoir une chance de 20% (au lieu de 0%)de résister aux sortilèges affectant le déplacement et le Stamina. De plus, leur compétence active leur rend instantanément 100% des points de vie. Un Haut-Elfe, race qui excelle dans la maîtrise dans l’architecture. Cœur Actif, leur compétence propre active, permet aux Hauts-Elfes de récupérer au maximum toute la jauge de mana. En outre, lorsque vous êtes mort et que vous ressuscitez, vous bénéficiez d’un buff de récupération de mana et votre dernière compétence propre à la race vous permet de mettre 15% de temps en moins à recueillir des Essences Magiques. Un Popori, représente toutes les espèces animales. Ce sont les gardiens de la nature et y vivent en harmonie. La compétence active Ami de la Nature, lorsqu’elle est activée, empêche les monstres (de type animal) de vous attaquer pendant 3 minutes (à moins que vous déclenchiez un combat). Une Elin, esprit divin ayant pour objectif de protéger la nature comme les Popori. Race à l’apparence de petite fille avec des oreilles et une queue animale, une Elin a une vulnérabilité apparente à celle de leur Déesse. La race Elin était, au début du jeu (en Corée) la femme des Popori mais est devenue une race à part, manquant de ressemblance au mâle Popori à l’apparence d’un panda. Chaque race possède ses propres compétences, ce qui influe réellement sur le style de jeu et sur la classe à prendre.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *