L’HUMEUR YACISTE 66 : Nom d’une pipe !

Salut mon serpent ! Ca filoche ?

Comme tu le sais sans doute, cette grande figure du jeu vidéo (même si je suis plus enclin à la voir comme une grande figure de la vidéo sans « jeu » écrit avant, c’est vrai quoi, on ne l’a jamais vu jouer ni à fortiori accomplir une prouesse sur une quelconque titre que ce soit) nommée Usul a fait parler d’elle récemment, et ce pour une raison assez inattendue. Oui mon serpent, Usul, le « gamer lettré » ainsi que le qualifiait l’Express est au coeur d’une histoire de vidéo. D’ailleurs, « gamer lettré », écrit par l’Express, ça sonne étrange à mes yeux. Comme si un gamer lettré, c’était si exceptionnel qu’il faille le mentionner quand on en croise un. J’invite ces messieurs à venir discuter littérature avec moi s’ils le veulent. Mais bon, passons. Cette histoire concerne une vidéo. Normal pour un vidéaste, sauf que cette fois, ce n’est pas en lien avec Mediapart la très bobo coterie à monsieur Plenel, mais avec un site interdit aux mineurs, dont je ne citerai pas le nom ici mais que Google te livrera sans la moindre hésitation. En gros curieux que je suis, je me suis donc quelque peu renseigné (principe de base du journaleux mon Serpent, toujours vérifier les faits et les sources !) pour en fait tomber sur une fort banale vidéo de fellation, dont je n’ai pas retenu grand-chose, hormis la coloration capillaire très improbable de la Madame qui exécutait ce fort banal exercice de sexe oral. Fort banal mon serpent, car après tout, la pratique de la fellation est grandement acceptée aujourd’hui, et remonte à des milliers d’années si l’on en croit certaines fresques antiques la représentant. Bref, pas de quoi casser trois pattes à un canard, et puis dans depuis ses vidéos de « 36 15 », on savait déjà qu’Usul aimait la pipe.

Ben quoi, Usul a toujours aimé la pipe !

Bon, une nouvelle vidéo de succion pénienne en POV, quoi de si exceptionnel, quand on sait à quel point la toile regorge (sans jeux de mots) de vidéos de ce genre, de cet acabite (avec jeux de mots) ? Je laisse juge et arbite mon serpent (avec jeux de mots derechef). Je ne me mêlerai pas de savoir qui a raison ou tort, ou plus ridicule encore de savoir si Usul dont les opinions gauchistes ne sont un secret pour personne est devenu un acteur porno porteur de valeurs éculées liant le pornard bas étage (car on est quand même loin d’une superproduction du genre avec cette simple vidéo de fellation) à la libération gauchiste des moeurs teintées de je ne sais quelles valeurs anarchistes qu’un chroniqueur de Libération se ferait une joie d’exposer, et à grand renfort de logorrhées ampoulées. Après tout, même les joueurs et autres amateurs de jeu vidéo ont le droit d’avoir leurs opinions politiques, et moi j’ai vu du joueur de gauche, de droite, d’extrême gauche, d’extrême droite, et mes opinions ne sont pas non plus un mystère à ceux qui me lisent. Le foin que l’on a fait autour de cette malheureuse séquence de sexe oral, des attaques pitoyables de certains sites d’extrême droite aux non moins piteuses défenses de certains autres sites « gauchistes » n’est qu’une ridicule pantomime qui montre à quel point le Net n’est qu’une poubelle. Et le plus amusant, c’est que bien des joueurs se sont sentis obligés de prendre parti, bref d’avoir une position sur la question. Le terme de position est employé ici à dessein, et dans la vidéo à genoux.

Maintenant me diras-tu, mais Yace espèce de gros con pernicieux (car oui, tu as le droit de me parler avec franchise mon serpent), pourquoi alors me casses-tu les noix avec cette affaire de pipe si tu n’en as rien à foutre comme tu le laisses sous-entendre ? Je m’en vais te répondre mon admirable interlocuteur : je n’en ai pas rien à foutre, car cette histoire montre que l’usage même du média vidéo est ici perverti; je m’explique : Usul qui se fait tailler une bouffarde, c’est tout de suite « le gamer lettré gauchiste qui fait du X ». Alors qu’il y a tellement mieux à dire, comme le fait que Manuel Ferrara, acteur de son état, s’est récemment converti au streaming de jeu vidéo via Twitch, fut présent à la Paris Games Week et apparut également dans une vidéo du vidéaste chafouin mais attachant nommé Benzaie ? Usul n’est finalement rien d’autre qu’un de ces milliers qui ont un jour partagé une vidéo de leurs ébats, point. Mais pourquoi, à notre époque du partage immédiat de vidéo et même de direct, pourquoi quand Ben Shinobi bloque le score sur le très rigide Tiger Heli, personne n’en parle ? Pourquoi quand à force de patience Yace (moi) bloque le compteur du très serré Wardner No Mori, personne n’en parle ? Pourquoi, quand un record ancré depuis des années vient à tomber après moult efforts d’un joueur tchèque qui aligne 586 millions sur Dodonpachi, pourquoi personne n’en cause ?

Plus exceptionnel qu’une bête vidéo de fellation sur la toile, je vous le dis…

Vois-tu mon serpent, je te prie de croire que ce type d’activité, c’est-à-dire se dépasser et immortaliser ou presque un accomplissement sur un jeu vidéo, est autrement plus difficile et donc moins commun que se faire tailler une pipe en POV. D’ailleurs, la preuve est sur la toile elle-même, car si tu as le temps, essaie de recenser les vidéos de records mondiaux, puis celles de pipes en gros plan filmées caméra au poing ou en POV, et tu verras lesquelles sont les plus nombreuses ! Bien évidemment, la modestie des joueurs précités est sans doute un élément de réponse. Mais j’aime à croire qu’il y en a d’autres…

D’ailleurs, je suis à peu près sûr qu’entre enregistrer ses parties (de jeu) et enregistrer ses parties (de cul), il y a encore un monde ! Et tel que je me connais, je serai assez con pour un jour tenter l’expérience, mais façon yaciste : quand j’enregistre une partie (de jeu), c’est pour dépanner d’autres joueurs éventuels et s’il m’arrive de regarder mes enregistrements, c’est pour voir où et quand je peux encore améliorer ma technique de jeu. Mais si un jour j’enregistre une partie (de cul), ce sera aussi pour observer comment je peux améliorer ma technique (de cul) mais pour une seule et même -à défaut d’être heureuse- bénéficiaire. Ce qui me dispenserait du temps d’upload sur ce site qui héberge le nouvel exploit d’Usul. Et vu la rapidité toute relative de ma connexion Internet, cela me fait une raison supplémentaire de ne pas vouloir partager cette vidéo de partie (de cul). Alors mon Serpent, je conclurai comme suit : si vous voulez voir des vidéos de joueurs, il y a beaucoup plus impressionnant et méritoire qu’une vidéo d’Usul se faisant sucer, et pourtant, on n’en parle pas. Rien que les vidéos de Ben Shinobi, par exemple… Sur ces saines considérations, je te salue mon serpent.

Yace, vieux grincheux pas si vieux, mais préfèrera toujours des vidéos de superplay ou des pornards français ou danois des années 70/80.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *