NGC Goldies – Baten Kaitos Origins ou le chant du cygne de la Gamecube

0

Motoi, l’œuvre d’une vie

Si on a reproché à Sakuraba de ne pas avoir toujours été très inspiré dans ses choix de composition, il est impossible de ne pas s’émerveiller devant ce qu’il peut nous offrir lorsqu’il se trouve au sommet de son art. L’OST de Baten Kaitos Origins est musicalement grandiose tant elle transcende chaque scène qui compose le jeu. Elle était déjà quasi-parfaite dans Baten Kaitos : les Ailes éternelles et l’Océan perdu, et bien… Sakuraba a remis le couvert. Des thèmes chantés aux instrumentaux, elle se décline en de merveilleux souvenirs, donnant à chaque endroit visité un cachet unique. C’est ainsi qu’on se retrouve plusieurs à fois à s’arrêter, contemplant, le regard quelque peu estompé par la symphonie qui fait délicieusement écho dans nos oreilles, ces tableaux fourmillant de détails et de contrastes lumineux.

A retenir

Baten Kaitos Origins m’évoque un certain paradoxe, le requiem doucereux de la Gamecube de Nintendo et l’hymne à la gloire des plus grandes heures de cette dernière. RPG arrivé sur la pointe des pieds dû au succès relativement mitigé de son prédécesseur, il n’est malheureusement jamais arrivé en Europe. Il s’ajoute ainsi à la longue liste des jeux de rôles nippons qui se tiennent encore hors de l’étreinte de nos confrères. Malgré son succès mitigé en termes de vente, Baten Kaitos : les Ailes éternelles et l’Océan perdu avait su charmer la presse grâce à un soin particulier apporté à son univers enchanteur et à son système de combat particulier. Son petit frère marche ainsi remarquablement bien dans ses pas tant il a su magnifier le travail effectué dans ce dernier. En tant que joueur inconditionnel de RPG moi-même, il m’est difficile de ne pas vous le conseiller. Faisant partie de la famille restreinte des excellents jeux de rôle sur la Gamecube en compagnie des Tales of Symphonia, Skies of Arcadia Legends et Baten Kaitos : les Ailes éternelles et l’Océan perdu entre autres, Baten Kaitos Origins ne fera jamais l’unanimité. Très porté sur les émotions et l’art sous ses plus belles expressions, il ne laissera cependant jamais de marbre celui qui posera la main dessus. Si par hasard vous avez apprécié des productions telles que la série des Xenosagas, Xenoblade ou même Chrono Cross dans un degré moindre, il est fort probable que la saga vous plaise. 

ClishClash

mythique

Informations sur le jeu

Plateforme : NGC

Genre : J-RPG

Développeurs : Monolith Soft/Tri-Crescendo

Éditeur : Nintendo

Date de sortie : 23 février 2006 (Japon)/25 Sepembre 2006 (USA)

1 2 3
Partagez l'article !

A propos de l'auteur

Photo du profil de ClishClash

Mélange de Ryô Chouchou Saeba, d'Onizuka et de Zélos Wilder.

Laisser un commentaire