J’ai beau adoré la dernière petite console de salon créée par Nintendo, y’a un constat que l’on ne peut réfuter, c’est que les bons jeux disponibles dans sa ludothèque ne remplissent pas des rayons à eux tout seuls. Fort heureusement, quand il y en a un, chauvin comme je suis, on peut en faire la promotion sans compter ses mots. D’autant qu’il perpétue une esthétique que j’adore et une manière de jouer plus trop à la mode depuis un petit moment mais qui demeure encore et toujours l »une des plus fun.


Muramasa The Demon Blade n’est rien d’autre qu’un incontournable de la Wii et vous savez pourquoi ? D’un, c’est un titre dont le père est Vanillaware, ces génies créateurs de Princess Crown et Odin Sphere et qui ont à chaque fois la recette pour me faire succomber. Un monde magnifique, mêlant ici le Japon médiévale et toute sa mythologie locale, comme pouvait le faire Okami, et une jouabilité 2d simple mais tellement jouissive.


« Deux », c’est un ****** de bon jeu, qui vous fera tenir une Wiimote de bonnes heures durant aux commandes de Momohime et Kisuke, à chercher des sabres maudits, à trancher du samouraï et à contempler le blé des campagnes tant ce dernier ainsi que tout les décors de l’aventure sont somptueusement dessinés et animés.

Sirocco

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *