Je vais pas vous mentir, je ne suis pas un gros amateur de jeux d’horreur, destinés à vous faire flipper un bon coup, à faire vibrer vos tripes, au point de vous faire croire que les mystères que vous croisez pourraient surgir dans votre dos. J’ai le souvenir d’avoir terminé et apprécié Resident Evil 4 mais très récemment, c’est Dead Space que j’ai achevé. Et autant vous dire que je suis fier de ma performance.

Keepwalking07

Et bien que nombre de mes amis se moquent du seul fait qu’un nécromorphe tapi dans l’ombre suffise à me faire perdre la tête tout au long de la prochaine demi-heure, il faut tout de même avouer que les créateurs ont réussi leur pari. Car oui, quand vous faîtes croire au joueur que chaque ouverture vers la ventilation abrite une bestiole, vous instaurez un doute qui vous assaille pendant dix heures. Fort, vous ne trouvez-pas ?

Antimatter Radius

En tout cas, les amateurs ont l’air d’avoir apprécié l’expérience car ils ont fait preuve de tout leur talent pour immortaliser l’ambiance si particulière et oppressante d’un titre qui aura tout de même réussi à renouveler une formule considérée à l’époque comme vieillissante.

Svetlio3d

Sirocco

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *