Epic Mickey, jeu imaginé par le génial créateur de Deus Ex, j’ai nommé Warren Spector, promettait de par ses premières images un univers mêlant les codes de Disney à un monde ravagé où s’animeraient les personnages et idées oubliées de la firme américaine. Et si la promesse est en réalité tenue, on ne peut s’empêcher d’imaginer ce que tout cela aurait pu donner si l’ami Warren avait eu les mains totalement libres et des moyens plus importants.

Car les premiers artworks dévoilés étaient véritablement surprenants…dans le bon sens du terme. Mickey poursuivi par ces ombres au sourire narquois, croiser ces protagonistes ringards parfois encore modélisés en noir et blanc, dans un monde étonnamment sombre pour un titre estampillé Disney…

Vraiment, si je ne regrette pas mon achat, je suis certain qu’un peu plus d’ambition aurait pu donner naissance à une oeuvre véritablement unique. Un peu à la manière d’un American McGee’s Alice, si vous voyez ce que je veux dire, où les idées préconçues sont complétement renversées pour mettre en place un univers qui n’a ni queue ni tête, de prime abord…

Sirocco

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *