Bienvenue dans cette seconde partie du PRE(JEUX)GES spécial motion gaming. Après un détour par les bas fonds de Berlin, j’ai pu découvrir des choses nouvelles dans le domaine du jeu vidéo.  Nous nous sommes arrêtés à la fin des années 80 et le debut des années 90 avec des tentatives plus ou moins réussies sur les consoles 16 bits de l’époque, réalisées par des tiers. Cette manière de jouer se fait discrète jusqu’au début du millénaire suivant, avec des avancées qui deviendront plutôt célèbres. Et pour parler du sujet, c’est encore A.Feev qui se joint à moi pour les questions.

A.Feev : Concernant l’accéléromètre, la Wii Mote en 2006 est le premier périphérique commercial avec un accéléromètre > Bien qu’étant le premier gros succès commercial, la WiiMote arrive 8 ans après un accessoire ressemblant à un…article de pêche.

PJG8-4

En 1998, Sega vient juste de sortir sa DreamCast et suivant sa politique d’adaptation, décide de porter sur la console un jeu de pêche : Sega Bass Fishing ( ou Get Bass). Pour les personnes tout juste sorties de leur grotte, le principe consiste à capturer le plus gros poisson possible, le tout au milieu de l’eau dans un barque. Vous jetez votre canne à pêche avec un appât au bout de votre hameçon à l’eau et si un poisson mord, on tourne le moulinet pour récupérer la prise. Et si la borne d’arcade reproduit bien les sensations, comment faire pour la Dreamcast? En inventant une nouvelle manette. La Dreamcast Fishing Rod est donc créée, et va introduire une détection de mouvement. Plus précisément, cette fonctionnalité est utilisée pour le (faux) lancer de la canne dans l’eau. La manette possède également une moulinette sur le côté pour se sentir fier de se battre contre la bête et triompher. Sega montre une fois de plus un talent assez poussé pour innover dans le gameplay.

 

PJG8-5

Si vous vous intéressez un peu au monde de la manette à détection de mouvements, vous avez pu voir sur internet que certains s’amusent à clamer haut et fort que « non le PSMove est arrivé avant la Wii mote » et que Sony n’a rien copié. Ils se basent pour ce faire sur une vidéo publiée en 2000 sur un prototype de Sony. Alors pour la dernière fois non, ce n’est pas une comparaison valable. D’une, ce qui a été présenté n’est pas le PlayStation Move, et non, une date de présentation n’est pas une date de brevet ou une date de sortie.

PJG8-6

 

Côté Sony, la démo montrée ci-dessus met en scène Richard Marks avec ce qui ressemble à des jouets de crèche. Mais la démonstration ne porte pas sur les objets mobiles mais sur la caméra qui capture les mouvements des objets. Ce prototype deviendra par la suite commercialisé : Marks est l’inventeur de l’Eye Toy. Ce périphérique aura un succès certain, avec des jeux comme la préparation du repas d’un fastfood ou le lavage de vitres. Richard Marks est satisfait et se lance dans son successeur. Ce n’est qu’en 2004 où une nouvelle vidéo est présentée, accompagnée d’un brevet reprenant le principe de ce qu’on connait aujourd’hui. Deux différences sont néanmoins à noter : Le périphérique s’appelle la Wand, et le prototype en question n’est qu’en une seule partie. Ce n’est que 4 ans plus tard ou 5 brevets amènent la venue du PS Move. Par contre aucun ne fait mention d’un quelconque joystick à porter dans la main opposée, chose qui apparaitra après la Wii Mote.


PJG8-6-2

 

Côté Nintendo c’est beaucoup plus compliqué. Dans le registre des brevets Américains « visibles » celui qui spécifie la Wii mote est principalement celui ci. La date de priorité fixé en 2005 est celle dont le détenteur du brevet estime qu’il a inventé le sujet. Sachant que dans le cas de grandes entreprises internationales, les brevets étant souscrits partout au même moment, on peut en déduire l’idée de la manette globale à 2005. Mais comme pour Sony, ce brevet repose sur tout une série de technologies.  Il n’est donc pas exclu que des prototypes existent depuis bien avant (après tout la GBA aurait du afficher de la 3D)

7 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *