S’étendre, à quel prix ?

D’une certaine manière, on peut voir ça comme le symptôme d’une mue de l’industrie, d’un passage à l’âge adulte qui se traduirait par l’abolition des barrières et des codes de notre univers autrefois si rigide, si plein de règles, de hiérarchies et de cases. Dans toute cette pagaille, une chose ressort : l’industrie a faim et veut s’étendre. Les fabricants hardware se lancent de plus en plus dans des campagnes de séduction du grand public, en proposant des nouvelles voies tactiles, 3D ou caméra. Plus ils creusent ces voies, plus ils s’éloignent paradoxalement du monde des hardcore gamers, auparavant si puissant leader de l’opinion publique voir même guide de l’industrie, aujourd’hui dilué dans tout ce public nouvellement acquis, et édulcoré à coup de motion gaming, snack gaming, tactile gaming et toutes ces nouvelles manières de consommer du jeu.

Il en ressort une curieuse sensation, d’un côté ravi par tous ces jeux qui n’ont jamais été aussi bons, par toutes ces nouvelles expériences, tout ce côté narration / ambiance qui gagne peu-à-peu ses lettres de noblesse, tous ces hits d’antan rendus accessibles, ainsi que l’émergence de tous ces bouquins à la Pix’N Love cherchant à intellectualiser le truc. D’un autre côté un poil blasé par cette évolution si rapide, qui nous laisse tous un peu sur le carreau. Une sorte de crise d’adolescence, l’impression que quelque part notre bébé s’émancipe après toutes ces tendres années passées à le défendre face à l’adversité et à la non-reconnaissance. Après le bonheur et la fierté de voir notre petit s’envoler, place à un vide qu’il va falloir combler. Plus un sacré coup de vieux.

Bloodevil

temporellement
3 réponses
  1. Le serpent
    Le serpent dit :

    Vraiment, mais alors je dis vraiment bravo pour cette réflexion rondement menée !
    Une super analyse qui montre que nous rejetons pas tout ce qui se passe actuellement mais une partie seulement !

    Chapeau !

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *