Le Net, une révolution

World of Warcraft : un phénomène de société !

Outre le phénomène de société qu’a généré internet vers la fin des années 90 (je parle de cette date pas comme la création d’internet, mais plutôt l’accessibilité à ce dernier pour le grand public), internet a été le tremplin du jeu en réseau. Jouer avec un inconnu à l’autre bout du monde, voilà ce que proposait cette innovation. Et c’est d’abord sur PC qu’est arrivée ce phénomène, la plates-forme étant naturellement plus évoluée techniquement que n’importe quelle console de salon, avec les MMORPG, définis plus haut. On peut en retenir certains comme EverQuest, Ultima Online aux débuts du genre, ou plus tard World of Warcraft, Guild Wars (même si la notion de MMO est plus nuancée) ou encore EVE Online. Un genre addictif, bouffeur de vie sociale voir dangereux tellement le genre pousse le joueur à toujours progresser, à jouer de plus en plus, et offre un univers si riche et vaste qu’il en devient un second monde pour les joueurs les plus acharnés. Beaucoup de polémiques en suivirent mais le genre continue à avoir du succès avec récemment Guild Wars 2. Mais il y a d’autres genre vidéoludique qu’internet a boulversé, le jeu de stratégie avec la mise en ligne des opus plus récents des licences phares comme Starcraft, Age of Empires ou Warcraft ; le FPS avec notamment Counter Strike, un jeu générationnel qui a lui provoqué beaucoup de polémique. Souvent décriés, les jeux PC basés quasi-entièrement au jeu en ligne sont les premiers a véritablement exploiter le potentiel que pouvait offrir la plates-forme internet. Internet a d’ailleurs mis longtemps avant d’atteindre les consoles de salons, c’est lors de la sortie de la Xbox 360 et de toutes les consoles qui suivirent, qu’elles soient fixes ou portables, qu’internet a envahi notre salon.

1 réponse
  1. Delnics
    Delnics dit :

    Je suis d’accord avec toi, les plus grandes expériences de gamers restent pour l’instant sur le solo, je pense que c’est simplement parce que le côté intimiste de la chose fait que ça doit nous marquer plus que le multi, qui est surtout là pour le fun pur et dur.
    Cependant quand je vois que le prochain Zelda risquent d’être multi, je me dis que ça peut changer même si je pense que certains genre de jeux ne resteront brillants que par leurs solos, et ceci quoiqu’il arrive 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *