Voici le 4ème épisode de Reload, consacré à un pilier de l’action/plateforme sur NES à savoir : Megaman 2. Ce jeu est clairement un incontournable et il me semble qu’At0mium avait très envie de vous le présenter, ne serait-ce que pour vous montrer comme un jeu de cet âge est encore terriblement bon à parcourir ! Une doctrine que nous défendons ici aussi, sur Le Serpent Retrogamer. De manière générale, ce montage est de meilleure qualité que les précédents, s’agissant, à priori, du meilleur épisode depuis la création de l’émission. At0mium nous informe d’ailleurs qu’il a pris énormément de plaisir à vous faire cette vidéo mais également beaucoup de temps (une vingtaine d’heures environs) ! Sans aucuns doutes, cette vidéo vous plaira et qu’elle vous apprendra quelques petites choses. Et oui, c’est logique puisque ce jeu, et là je reprend la parole de passionné qui est la mienne. Oui ce jeu est une perle ! Rien que pour les musiques que  vous siffloterez et qui vous rappellerons moult souvenirs pour les plus vieux ! Suite du premier et très coriace Megaman, ce Megaman 2 bénéficie de passwords très appréciables ainsi que de 2 modes de difficultés. Votre tâche sera de délivrer 9 mondes, tous tenus sous la coupelle d’un « affreux-pas-beau » que vous devrez affronter à la fin de chaque niveau. Vous pourrez ensuite utiliser les pouvoirs des ennemis vaincus contre ceux toujours en vie. A vous de décider par quel monde (et donc boss !) vous voulez commencer… L’animation est très bonne et les graphismes très sympas ! Les couleurs sont toutes bien choisies et les persos sont assez detaillés et ont un coté « cartoonesque ». Seul petit bémol: le contrôle de Megaman est plutôt raide et limité ! Pas de tirs en hauteur ni en diagonale. Il ne peut pas se baisser non plus… Quant aux sauts, c’est parfois au millimètre. Mais cela n’entâche en rien (ou presque) le jeu tellement il est simple à jouer ! S’il ne devait y avoir qu’un Megaman, ce serai celui là… Tout est dit !

Le Serpent

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *