Souvenez-vous, c’était à l’E3 2015, l’annonce de la rétrocompatibilité entre Xbox One et X360 avait été faite en grande pompes… pour ensuite se faire piétiner par la réalité glacée : il ne s’agissait pas d’une rétrocompatibilité réelle, mais d’un système au cas par cas basé sur un téléchargement de versions réadaptées des jeux en question. La lourdeur du processus laissait présager des choix mainstream au détriment des petites perles de niche qui font vibrer nos coeurs. Et la liste des quelques jeux en ligne de front ne laissait que peu de place à l’imagination. Voilà. Sauf que ça, c’était il y a deux mois, soit une éternité en année de jeux vidéo! Et depuis, la donne a déjà changé, les choses se sont précisées, et les espoirs renaissent avec l’arrivée de Ginga Force et de Eschatos, tous deux développés par Qute Entertainment, dans la liste des jeux rétrocompatibles!

wpack_package

judgementsilversword_wscboxboxart_160wPour rappel, Eschatos plonge ses racines dans un jeu devenu légendaire aujourd’hui, le grand Judgement Silversword développé par M-Kai pour la Wonderswan avec le kit de développement WonderWitch. Grand gagnant d’un concours organisé pour promouvoir la sortie du dit-kit, Judgement Silversword, véritable condensé de nervosité, de maestria, de génie, le tout sans une trace de ralentissement – preuve à l’appui – a eu droit à une sortie en boite dans les règles de l’art en 2004. On retrouve donc ce titre légendaire sur la galette d’Eschatos, accompagné de son jumeau maléfique Cardinal Sins, entre autres surprises généreuses. Avec ses airs de remake de son aîné sur WonderSwan, Eschatos a finalement réussi à s’imposer au sein de la communauté shmuppesque comme une petite perle de gameplay excellemment mise en scène – malgré des graphismes qui font un peu mal à la cornée au début, quand même -.

Succès néanmoins plutôt intimistes, l’arrivée des deux titres de Qute a de quoi faire plaisir car elle laisse supposer que le catalogue proposé sera plus ouvert que ce qu’on pouvait craindre à la base, et ne se limitera pas aux titres uberbankables. Et ça, c’est déjà très bien. Par contre, vu que les deux jeux étaient déjà Region Free sur X360, cette sortie ne nous permettra pas de vérifier si Microsoft tient ses engagements quant au dézonage systématique des jeux retrocompatibles, permettant – et je prends cet exemple totalement au hasard – aux joueurs français de jouer à MushihimeSama premier du nom, si celui-ci se faufilait dans la Liste! LSR est sur le coup, et suivra l’affaire dans l’ombre, un clope au bec, lunettes noires et imper, façon private dick de roman noir…

toma überwenig

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *