riv

Imaginez un jeu d’aventure statique, en vue subjective ou vous êtes totalement perdus et ne rencontrez quasiment personne. Ça vous plait? quelque soit votre réponse, si vous avez joué sur un ordinateur dans les années 90, vous vous êtes sûrement essayés à Myst. Le jeu mystique des frères Miller (Robyn et Rand) vous place dans la peau d’un étranger découvrant des livres assez spéciaux, décrivant des mondes merveilleux (appelés Ages). Si une personne place sa main sur la dernière page d’un livre, il est transporté dans le monde décrit par ce dernier. Pour votre part, vous avez choisi celui de Myst et vous voilà donc enfermé sur l’île, cherchant un moyen de sortir de là.  Cette invitation au voyage de 1993 a fait son effet puisque Myst se placera en 3ème position des meilleures ventes PC de l’histoire vidéo-ludique. Sa suite Riven sortira quelques années plus tard, promettant la même aventure, mais plus vaste, merveilleuse et fournie. A raison? touchons la dernière page du livre pour le voir.

(si vous n’avez pas fait Myst, le test contient de légers spoils)

LE MONDE QUI DIT D’NI

worriedAprès avoir délivré Atrus de sa prison de papier, l’étranger (le joueur) et lui se lient d’amitié. Atrus explique alors plus en détail l’art d’écrire les livres matérialisant les « Âges », et raconte l’histoire particulière de l’un d’eux : Riven. Il y a 30 ans, il réussit avec sa femme Catherine à emprisonner son père Gehn dans cet âge, empêchant sa folie mégalomaniaque de se répandre dans le monde entier, et détruisant tous les livres pouvant servir de lien avec l’extérieur (sauf Myst). Le couple réussit à s’échapper mais laisse le livre de Riven tomber dans une « Fissure », causant une faille dans le monde décrit par celui-ci et sa disparition progressive. Pour ne pas arranger les choses les fils d’Atrus, Sirrus et Achenar, suivent la volonté de Gehn et réussissent à attirer Catherine dans le monde de Riven pour en faire une otage. Le temps est donc compté, et Atrus demande à l’étranger de sauver sa compagne de ce monde qui s’auto détruit, mais lui confie également un ouvrage appelé « livre piège ». Cet ouvrage contient un âge spécial uniquement composé d’une cellule, qui servira à enfermer Gehn pour toujours. Le joueur commence donc l’aventure dans le monde de Riven, après un passage par Myst où il pourra redécouvrir l’histoire si besoin. On retrouve le talent du studio à proposer un scénario solide malgré le très peu de personnages, comme dans Myst. Le joueur en apprendra néanmoins davantage sur l’univers général et notamment la civilisation D’ni à peine évoquée dans le premier épisode. Cette population en avance sur son temps a vécu sur la Terre, dans une immense citée située sous le Nouveau Mexique, et est à l’origine de l’Art de l’écriture des Âges. Mais une épidémie de peste a ravagé une grande partie de la population, ne laissant que quelques survivants répartis dans les mondes qu’ils ont eux mêmes créé. Mais pourquoi Atrus en reparle? on le saura peut être en jeu.

UN MONDE VASTE ET VIVANT

riven4Pour les chanceux qui ont acheté le jeu à l’époque, Riven est un titre très vaste dès l’ouverture de la boîte. En effet ce ne sont pas moins de 5 CD  qui sont utilisés, principalement à cause des illustrations non compressées utilisées. Et même si aujourd’hui la résolution est plutôt faible comparée aux derniers jeux du genre, l’immersion est l’énorme point fort du titre. La patte graphique originale de Myst est conservée, voire même rendue encore plus vivante et fouillée. Plus précisément, lors de votre parcours pour atteindre l’Âge final ou réside Gehn, vous devrez libérer Catherine et traverser les 5 îles créées par le vieux fou, et tout fera appel à votre concentration. Vous pourrez aussi bien trouver des indices dans les sons, dans les animations de la faune/flore ou dans n’importe quel détail des magnifiques œuvres d’arts qui servent de décor au titre. C’est là où Riven se distingue d’autres jeux du genre, à savoir qu’un écran de jeu ne se résume pas à 3 pixels intéressants et un grand vide tout autour. La volonté des frères Miller est de faire de l’aventure une véritable expérience de joueur mais également de spectateur. Ces derniers sont également les acteurs du jeu : Rand Miller joue le rôle principal d’Atrus (qu’il gardera durant les 5 épisodes) et son fils Sirus, Robyn lui fait l’autre enfant terrible. Et si l’on ajoute Gehn et Catherine ce seront les seuls personnages que vous rencontrerez, et avant de les croiser vous devrez bien sûr réaliser de nombreuses énigmes.

1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *