La révolution PS2

Ambiance mafia dans GTA 3, le premier à proposer la 3D intégrale

Ambiance mafia dans GTA 3, le premier à proposer la 3D intégrale

L’ère de la PS2 sonna et GTA débarqua… Plus sérieusement, le 3 provoqua un pur cataclysme (lisez le test j’y reviendrai pas trop dessus) de par son gameplay. Sa nouvelle orientation et son humour décapant laisseront plus d’un joueur sur le cul, en proposant un environnement immersif tout en 3D, idéal pour apprécier vos méfaits et surtout suivre une vraie narration. Graphiquement – et c’est valable jusqu’à San Andreas -la série à toujours été en retard, d’autres productions contemporaines, même si les catégories ne sont pas les mêmes, sont plus belles. Ce n’est pas à proprement parler moche mais l’accumulation de petits défauts font qu’ils restent graphiquement en dessous de la norme, mais de beaux graphismes ne signifie pas forcément de bons jeux! Justement, ce ne sont pas les plus beaux softs du monde, mais le contenu est addictif et bourré d’action, d’humour et d’ingéniosité. On pourra parler du légendaire Vice City et de son ambiance année 80, ses couleurs flashy et  ses musiques devenues culte, il oscille à merveille entre clichés de films et ambiance typique de la Floride, Vice City surprend par son univers rafraîchissant à l’instar de la noirceur de Liberty City.

Ambiance Scarface dans Vice City chemises Hawaiienne et marcels moulant sont de rigueurs ici

Ambiance Scarface dans Vice City chemises Hawaiienne et marcels moulant sont de rigueurs ici

Les mécanismes de jeu ne changent pas trop si ce n’est pour les armes, la possibilité d’acquérir des propriétés, le fait de pouvoir changer de vêtements (pour changer de fringues ‘y a juste à se mettre sur l’icône de vêtement et hop!), de piloter des hélicoptères, le retour des motos mais on ne sait toujours pas nager… San Andreas, lui, impressionne par son immensité de jeu et sa complexité, sa carte immense vous propose des variétés de paysages entre la ville (Los Santos), montagnes et forêts (San Fierro) et désert (Las Venturas). En effet, je parlais d’immensité : si je ne me trompe pas, la carte de ce jeu est de 32 km2, c’est absolument énorme, les distances à parcourir sont colossales nous faisant profiter de ses paysages flamboyants. Bonne nouvelle, on sait enfin nager, mais on peut aussi apprécier d’autres nouveautés fort agréables comme le fait de pouvoir s’occuper de l’aspect de son personnage, par exemple c’est vous qui l’habillez de la tête au pied, c’est vous qui lui donnez la forme que vous désirez, soit un gros tas ou soit un Swarchzy, et votre aspect sera important car vos conquêtes n’hésiteront pas à vous larguer…. Car oui vous pouvez avoir des amis et des copines et vous pouvez avoir des tas d’activités avec eux/elles ; en fonction de ce que vous proposez ils/elles seront déçu(e)s ou pas. Une première pour GTA qui se rajoute quelques note de RPG ce qui n’est pas pour déplaire mais les paramètres sont immenses et beaucoup de choses sont à gérer, de la coupe de cheveux au tuning de vos voitures ou encore les coups à apprendre auprès des maîtres des dojos, bref, le contenu est vraiment conséquent. Parler de San Andreas me prendrait des heures car il reste tout de même le stade ultime qui prouve que chaque année le saga ce surpasse davantage pour nous offrir une expérience hors norme tout en gardant intact l’identité et l’état d’esprit qui anime la série. Depuis l’arrivée de la 3D pleine sur le 3ème opus, la série nous offre un nouveau visage qui est des plus plaisant. La liberté est toujours augmentée à chaque épisode, cette sensation de liberté se fait sentir : vous êtes libre de semer le chaos ou d’être un bon gars et de faire les activités que vous voulez. Mais même si elle reste discrète, une part de linéarité réside dans le jeu. Pour progresser vous devez faire des missions qui quand à elles ne sont jamais les mêmes au fil des épisodes et surtout elles se payent le luxe d’être diaboliquement originales, drôles et bourrées d’actions. 3 épisodes de très bonnes factures qui se démarquent chacun par leur ambiance particulière et les codes empruntés ne laisseront pas un joueur insensible.

4 réponses
  1. Yannou
    Yannou dit :

    Merci Koreana_ j’ai fait au mieux vu que j’ai était short j’aurais aimé rajouter deux ou trois trucs, merci du compliment en tous cas ^^.

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] news qui ne mange pas de pain : Grand Theft Auto : Chinatown Wars, le vilain petit canard de la série est maintenant disponible pour les appareils […]

  2. […] des jeux orignaux et adaptés à sa situation. Personne se fera chier à faire un MGS Peace Walker, Grand Theft Auto ou un Kingdom Hearts : Birth by Sleep pour une session de quinze minutes sur sa console portable […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *