420267_341070415943994_2102965058_n

überwenig :Bonjour DamDam! Merci d’avoir bien voulu répondre à nos questions. On va attaquer directement dans le vif du sujet : Cave mérite-t-il la mort pour ne pas avoir sorti MushihimeSama HD en Europe ou seulement la torture ?

DamDam : Bonjour, et merci de me donner la parole! Ce n’est pas souvent que j’ai l’occasion de m’exprimer sur des sujets qui me tiennent à cœur. Concernant Cave, on ne peut pas vraiment leur en vouloir. (NDT : mais si, mais si…) Il ne faut pas oublier que Cave est une grosse société dont les shmups ne représentent qu’un faible pourcentage, et si ils ne l’ont pas sorti c’est sûrement que leurs études de marché n’étaient pas satisfaisantes. Il n’y a pas tant de gens que ça qui jouent à ces jeux.

Plus sérieusement parle nous un peu de ton rapport à l’univers du shmup : A quelle époque es-tu tombé dedans ? Ton premier shmup ? Celui qui t’a fait basculer ? Le premier que tu as dosé comme il faut ?

Je suis tombée dans le shmup en 1990, avec la sortie de Solar Striker sur Game Boy que mon grand frère avait acheté. Un jeu que je trouve toujours aussi excellent aujourd’hui ! A l’époque j’avais 6 ans et je galérais à arriver jusqu’au niveau 2 ahah… Ensuite j’ai joué de façon très irrégulière aux shmups jusqu’en 2000. Je testais les quelques soft que je trouvais au pif sur PC, mais je n’ai jamais vraiment creusé. J’adorais ce genre de jeu, mais le manque de communication à l’époque rendait la pratique de ma passion très difficile (je n’ai jamais eu de potes à l’école qui jouaient aux jeux vidéo, et même au lycée ce n’étaient que des joueurs PC à part 1 ou 2).

SHOOTdamsolar

quelques screenshots de Solar Striker sur GameBoy

A partir de 2000-2001, j’ai acheté une Dreamcast et une PS2. J’ai commencé à récupérer pas mal de shoots sur ces deux plateformes, et j’ai notamment passé quelques centaines d’heures sur Gigawing, mon premier danmaku. Ce jeu est tellement trippant! C’est le premier shmup sur lequel je suis vraiment entrainée sérieusement. Mais en 2003, un magazine du groupe FJM nommé « Hardcore Gamer » qui parlait beaucoup d’import a fait un test de DoDonPachi Dai Ou Jou. La façon dont le texte était rédigé laissait clairement sous-entendre que c’était un jeu de malade. A l’époque je passais pas mal de temps avec SRG (un pote qui est devenu l’organisateur du Stunfest et le fondateur de l’asso 3hitcombo) et on récupérait assez souvent des jeux bizarres pour découvrir ce qui se faisait. On s’est donc procuré une bêta du jeu qui trainait sur le net, et…comment dire…LULZ. Le soir où l’on a lancé le jeu la première fois personne n’a réussi à battre le boss du stage 2, pourtant on pensait avoir un minimum de skill!

DoDonPachi Dai Ou Jou, la légende en marche.

DoDonPachi Dai Ou Jou, la légende en marche.

Et ce soir là est né mon amour pour les shmups Cave. A mi-chemin entre la fascination, le challenge et le gros kiff absolu, le tout saupoudré de character design et de musiques tellement charismatiques que ma vision du jeu video a pris une nouvelle dimension. D’autant qu’il y avait avec DDP Dai Ou Jou un DVD de superplay joué notamment par Clover-TAC. Ce fut le premier superplay de shmup que j’ai vu, et 10 plus tard (au dernier Stunfest) j’ai pu faire dédicacer mon DVD par TAC, et ça c’est beau!

Les années d’après, ESP Galuda et Mushihime Sama sont sortis, là encore c’était génial. La première fois que je suis allée au Japon en 2007, Muchi Muchi Pork venait de sortir, j’ai rencontré A-M qui s’était acheté la PCB de Mushi Futari, puis en 2008 j’étais encore au Japon lors de la sortie de Dai Fukkatsu 1,5 et j’ai participé à un concours officiel de Cave, etc etc…j’ai testé tous les shmups Cave et je crois que je les adore tous mais pas forcément pour les mêmes raisons.

Mais bien sûr à côté de ça je joue un peu aux Raizing, de temps en temps à des Touhou aussi, bref je ne me limite pas.

10339512_735568133160885_616448459566514788_oQuelles sont tes premières consoles et/ou ordinateur ? Sont elles au placard ou encore à portée de main ? Es-tu un vieux briscard de l’arcade ou as-tu découvert le plaisir de la PCB après coup ? Sur quel support joues-tu principalement aujourd’hui ?

J’ai commencé à jouer en 1988 sur Amiga 500, puis j’ai eu des Game & Watch et le premier modèle de Game Boy à sa sortie. J’ai toujours préféré jouer sur console (portable ou de salon), actuellement mes vieilles machines sont dans des cartons et je ne les sors pas souvent mais j’apprécie de savoir qu’elles sont dans un coin à m’attendre ! Le jour où je pourrai avoir une grosse étagère pour tout exposer je le ferai c’est sûr ! J’ai des centaines de jeux en boîtes sur une dizaine de machines avec quelques pièces rares, c’est dommage de ne pas pouvoir les exposer…

Mais à côté de ça j’ai toujours adoré jouer en salle d’arcade. J’ai passé presque 24 ans à Rennes en Bretagne et là-bas il y avait dans les années 90 une salle appelée le « Cosmos » dans laquelle j’allais souvent. Elle a hélas fermée début 2000 pour laisser la place à une épicerie de nuit qui vend de l’alcool aux étudiants, un divertissement bien plus sain pour la jeunesse bien entendu. Il y avait aussi Top Game, une autre salle qui a fermé en 2004 qui avait des super jeux (du KOF, DDR, Monkey Ball, pas mal de dédiées…). Depuis, dans chaque ville où je vais, même en voyage, j’essaie toujours de voir ce qui se fait en terme d’arcade ! C’est une expérience unique. Aujourd’hui je joue exclusivement sur SNES, PS2 et XBOX 360.

1 réponse
  1. Le serpent
    Le serpent dit :

    Comme d’habitude un article haut en couleur.
    Tu as posé les bonnes questions et damdam à vraiment joue le jeu.

    A très vite damdam. Au 28 juin en fait !

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *