Articles

Développé et édité par Capcom, Ghosts ‘n Goblins a fait sa première apparition sur borne arcade en 1985.  Il s’agit d’un jeu de plateforme en 2D réputé par la difficulté de chacun de ces niveaux. Suite à sa popularité et son succès, la saga débarquera par la suite sur de nombreuses plate-formes telles que la NES, Sega Saturn, la PlaySation (première du nom de même que la PS2) et même sur Xbox. La première console sur laquelle cet opus a vu le jour est sur NES en 1986 aux USA puis 1989 en Europe. Capcom a donc réussi à s’immiscer dans la vie des joueurs grâce à sa performance qui pour l’époque s’avère être un triomphant succès et un défi réussi pour donner du fil à retordre aux joueurs les plus audacieux.

Consoles et gameplay

Ne soyez pas nostalgique chers fans de la série des Ghosts ‘n Goblins, Ghouls’n Ghosts, Super Ghouls’n Ghosts et Ultimate Ghosts ‘n Goblins puisque certains épisodes de la série sont sortis sur des consoles plus récentes (PS2, PSP) et même sur iPhone ! Vous pourrez donc retrouver le jeu auquel vous avez joué étant plus jeune afin de retrouver l’astmosphère sinistre et lugubre que procurait la série avec en prime sa légendaire difficulté à passer de niveaux. Penchons nous sur le synopsis de notre premier volet. Le joueur incarne un chevalier du nom d’Arthur qui doit combattre maintes créatures terrifiantes et putrides sorties  tout droit des Enfers pour sauver une princesse, un scénario plus que classique que l’on retrouve également chez Mario qui doit sauver la Princesse Peach enlevée par Bowser ou encore dans The Legend Of Zelda où Link doit porter secours à la Princesse Zelda. Tout d’abord, notre chevalier devra traverser une forêt infestée par une horde de zombies qui réapparaissent sans cesse avec des plantes qui harcèlent en balançant des graines, et comme si ça ne suffisait pas, des chevaliers fantômes intuables font leur apparition et le seul moyen pour Arthur de passer, c’est de les esquiver. Bien entendu, son armure ne protège que d’une attaque donc si on venait à se faire toucher une deuxième fois, celui-ci viendrait à mourir et nous serions contraints à recommencer le niveau soit au checkpoint situé au milieu du niveau si nous l’avons franchi, ou alors au tout début si nous ne l’avons pas encore atteint.

Meridian 59 est considéré comme le premier MMORPG en 3D avec vue à la première personne. Initialement disponible uniquement aux États-Unis, ce jeu d’héroïc-fantasy connaîtra ensuite un véritable succès pendant plusieurs années.

Présentation et caractéristiques

Il s’agit d’un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur sorti le 27 Septembre 1996 et disponible sur PC.  Au delà de l’histoire du jeu, Meridian 59 se caractérise notamment sur son orientation axée PvP et est particulièrement connu pour ses assassins (classe que l’on retrouve désormais dans quasiment tous les MMORPG du style héroïc-fantasy). Bien qu’il y ait eu Neverwinter Nights en 1991 qui, pour l’époque, proposait déjà un système PvP ainsi que de mettre à disposition des joueurs la possibilité de créer une guilde ; Meridian 59 quant à lui, a donc repris ce système PvP qui plaît énormément aux joueurs. Le seul hic est le prix de l’abonnement par mois assez élevé. De plus, le prix pour avoir accès à internet dans ces années là était également important (payer internet à la minute ! Qui s’en souvient encore, avec ces modems hyper bruyant ?!). 3DO abandonnera son projet en 2001, face à la concurrence qui s’averera être rude avec la sortie d’Everquest en 1999. Near Death Studio rachète donc la licence à 3DO ayant pour objectif de relancer le projet. L’extension Evolution sortie en octobre 2004 proposera de nombreuses améliorations techniques telles que le possibilité de programmer ses touches ainsi que d’introduire des lumières dynamiques au jeu. En outre du fait d’apporter de grandes nouveautés, Near Death Studio introduira un nouveau moteur graphique au jeu. Malgré la refonte graphique en 2004, le jeu n’a jamais redécollé par la suite. Le jeu restera tout de même accessible bien qu’il ne soit plus exploité commercialement par Near Death Studio.

Gameplay

Notamment axé sur le PvP, Meridian 59 a mis en place un système de justice pour négocier le massacre d’autres joueurs. Ce MMORPG ne se base pas sur le niveau des joueurs. Pour devenir de plus en plus fort dans le jeu, il faudra tout simplement farmer le plus possible afin de gagner un maximum de points de vie ou encore, il faudra visiter le plus possible la map pour trouver des noeuds de mana. Peu importe le niveau du joueur ainsi que sa classe donc. Les joueurs ont la possibilité de rejoindre une des trois factions politiques : celle des rebelles de Jonas  D’Accor, celle de la princesse Kateriina ou celle de son rival Duc Arkadius dans le Tos. Vous vous battrez donc pour votre faction. A cela vient s’ajouter les guerres de guildes qui feront de Meridian 59 un véritable MMORPG JcJ. Véritable emblème de son temps, 8 extensions ont été disponibles par la suite : Vale de la douleur (Mars 1997), Révélation (Juin 1997), La Renaissance (Mars 1998), Insurrection (Août 1998), Les Auspices Foncés (Janvier 1999), Libération (Juillet 1999), Résurrection (Juin 2002), Évolution (Octobre 2004). Chaque école permet aux joueurs d’avoirs différentes façons de jouer.

Le monde de Tera, qui se déroule dans le royaume d’Arborea, a pris forme autour de deux Titans, Arun et Shara qui s’étaient endormis côte à côte, chacun formant deux continents. Sur ces continents prirent forme des montages, des rivières, des déserts et même des forêts. Leurs rêves devinrent réalité, douze créatures divines prirent vie et ces nouveaux Dieux ont créé différentes races mortelles.  Cependant leur rêve allait être perturbé puisque peu de temps après, ces créatures entrèrent en conflit. Les races mortelles suivirent leur Dieu dans la bataille, ce qui causa de nombreuses pertes dans chaque camp.

Histoire

Le monde de Tera, qui se déroule dans le royaume d’Arborea, a pris forme autour de deux Titans, Arun et Shara qui s’étaient endormis côte à côte, chacun formant deux continents. Sur ces continents prirent forme des montages, des rivières, des déserts et même des forêts. Leurs rêves devinrent réalité, douze créatures divines prirent vie et ces nouveaux Dieux ont créé différentes races mortelles.  Cependant leur rêve allait être perturbé puisque peu de temps après, ces créatures entrèrent en conflit. Les races mortelles suivirent leur Dieu dans la bataille, ce qui causa de nombreuses pertes dans chaque camp. Les différentes races se sont donc unifiées afin de former une alliance, la Fédération Valkyon qui devra donc combattre une menace encore plus grande : Les Argons. Si la fédération n’arrivent pas à contrecarrer les plans des créatures d’Outre-Monde, ces dernières détruiront Arun et Shara, et le monde de Tera serait anéanti.

Création personnages, les races

Après avoir choisi notre serveur de jeu, nous allons devoir créer notre avatar. Vous avez désormais le choix entre sept races différentes.  Parmi celles-ci, vous pourrez incarner : un Humain, fort et valeureux qui est un pilier pour stabiliser la Fédération Valkyon et pour faire renaître un monde déchu. Très bon en PVP, l’Humain permet également de fabriquer plus rapidement des armures légères. Un Castanic, race méfiante et autonome suite à la chute de son Dieu Démon. Les Castanics sont certainement la classe la plus sombre et diabolique du jeu. Cette race a pour compétence de pouvoir se déplacer beaucoup plus rapidement lorsque le joueur reste hors combat, de voir ses chances de coup critique augmentées et les dégâts causés lors d’une chute diminués. Un Aman, la race que nous pouvons considérer comme étant la plus tanky grâce à ces compétences propres qui font du Aman un redoutable adversaire. Entre sa résistance à être mis au sol et paralysé, sa défense qui augmente lorsque sa vie atteint un seuil critique et sa résistance aux altérations d’état, cette race est sans nul doute indispensable pendant des raids et des instances. Un Baraka, race noble, sage et pacifique, qui provient des Géants, mais qui ont un caractère opposé à leurs aïeux. La compétence propre à leur race et d’avoir une chance de 20% (au lieu de 0%)de résister aux sortilèges affectant le déplacement et le Stamina. De plus, leur compétence active leur rend instantanément 100% des points de vie. Un Haut-Elfe, race qui excelle dans la maîtrise dans l’architecture. Cœur Actif, leur compétence propre active, permet aux Hauts-Elfes de récupérer au maximum toute la jauge de mana. En outre, lorsque vous êtes mort et que vous ressuscitez, vous bénéficiez d’un buff de récupération de mana et votre dernière compétence propre à la race vous permet de mettre 15% de temps en moins à recueillir des Essences Magiques. Un Popori, représente toutes les espèces animales. Ce sont les gardiens de la nature et y vivent en harmonie. La compétence active Ami de la Nature, lorsqu’elle est activée, empêche les monstres (de type animal) de vous attaquer pendant 3 minutes (à moins que vous déclenchiez un combat). Une Elin, esprit divin ayant pour objectif de protéger la nature comme les Popori. Race à l’apparence de petite fille avec des oreilles et une queue animale, une Elin a une vulnérabilité apparente à celle de leur Déesse. La race Elin était, au début du jeu (en Corée) la femme des Popori mais est devenue une race à part, manquant de ressemblance au mâle Popori à l’apparence d’un panda. Chaque race possède ses propres compétences, ce qui influe réellement sur le style de jeu et sur la classe à prendre.