Articles

Un grand moment, un grand souvenir, jamais l’expression « l’Arcade chez soit » n’avait été aussi valable que le jour où j’ai enfin pu jouer à ce bijou chez moi. Le jeu de baston culte incontestablement. Et la version arcade est dotée d’une intro des plus cultes. Amusez vous à regarder l’intro de super meat boy d’ailleurs !

Le Serpent

Rayman nous est revenu récemment dans un excellent jeu de plate-forme en 2d. Le jeu est très joli graphiquement, très coloré et avec un très bon level design. Merci Michou Ancel ! Le gameplay est simple, intuitif et bien nerveux (dans certains niveaux vous devrez jouer à la « Sonic » à savoir vite et sans trop réfléchir parce que sinon vous vous retrouvez vite pris au piège). Le jeu propose un bon challenge en terme de difficulté. Niveau durée de vie, l’aventure vous prendra une dizaine d’heure sans compter les divers défis : trouver toutes les cages, les chronos à battre, etc… Mais Rayman, c’est surtout un humour totalement décalé et barré. Un retour aux source du 2D, mais un total renouvellement sous des hospices biens plus funky ! Et la scène d’intro, loufoque à souhait, est là pour vous le démontrer ! Amis rétrogamer, foncez ! Du moins si le coup de coeur de Yannou ne vous a pas encore convaincu !

Le Serpent

Aujourd’hui je vais vous montrer quelque chose. Une chose qui vous servira pour vos futur achats rétro, Du moins vous saurez à quoi vous attendre. Voici l’introduction de Dragon Ball. Oui cash, direct ! Un petit jeu moyen qui surfait sur le succès de Zelda à l’époque. Assez rare et recherché aujourd’hui, il reste agréable à jouer, sans atteindre des sommets. A noter, la très mauvaise traduction qui déplaira aux puristes de Dragon Ball… Bien que moyen, il s’agit d’un de mes jeux préférés, de coeur bien sur. Lié à une Histoire forcement ! Toujours est-il que l’intro est un cas d’école de l’époque 8 bits. Un écran, un texte, et c’est tout. Vous devrez vous contenter de çà. Ça change des productions actuelles n’est-ce pas ? Je ne l’ai trouver qu’en Japonais sous-titré, désolé ! Bon visionnage !

Le Serpent